Cette étude expliquerait-elle l'intérêt du fondateur de Space X pour l'au-delà ?

Souvent représenté dans les peintures sous les traits d'un vieillard à la longue barbe grisonnante, Dieu n'est pas toujours perçu comme cela par ses fidèles. C'est en tout cas ce qu'ont voulu prouver Joshua Conrad Jackson, Neil Hester et Kurt Gray, des scientifiques de l'University of North Carolina at Chapel Hill aux États-Unis.

VOIR AUSSI : Vexé par la couverture médiatique de Tesla, Elon Musk veut créer une plateforme pour noter les journalistes

Afin d'en savoir un peu plus sur le visage de Dieu dans l'imaginaire collectif, les psychologues précédemment cités ont mené une étude, depuis publiée sur Plos One. Pour cette dernière, ils ont montré plus de 300 photos à un panel de 511 chrétiens américains – 330 hommes et 181 femmes –, et leur ont demandé de choisir laquelle, selon eux, ressemblait le plus à Dieu. 

Chacune des photos proposées est issue d'un même cliché, généré à partir de 50 visages représentatifs de la démographie au États-Unis. 

etude2.jpg
Joshua Conrad Jackson Neil Hester Kurt Gray

À partir des résultats obtenus, ils ont réalisé un portrait-robot qui, comme l'a très justement remaqué Gizmodo, a de faux airs... d'Elon Musk. Yeux en amande, bouche très fine et cheveux châtains, le patron de Tesla aurait tout du Tout-Puissant, selon le panel de chrétiens – bien que le nom d'Elon Musk n'apparaisse jamais dans l'étude –.

elon.jpg
Joshua Conrad Jackson Neil Hester Kurt Gray

Loin de l'image classique du vieil homme au physique rappelant la sagesse de l'âge, Dieu serait selon l'étude perçu comme plutôt "jeune et caucasien", avec des résultats variant notamment en fonction de l'idéologie politique des interrogés. En effet, les libéraux l'imaginent comme étant "plus féminin, plus Afro-américain", tandis que les conservateurs le voient plutôt comme quelqu'un de "plus vieux, plus intelligent et plus puissant". 

etude.jpg
Les pourcentages des réponses reçues lors du sondage.
Joshua Conrad Jackson Neil Hester Kurt Gray

En conclusion, les psychologues affirment que "le visage de Dieu a une représentation stable dans l'imaginaire collectif, avec cependant quelques divergeances du côté physique (masculinité, jeunesse et couleur de peau) et psychologique (aspect chaleureux)". Souvent, ces désaccords sont "liés aux idéologies politiques ou à l'apparence même de l'interrogé". 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.