Des voleurs, un receleur, des flics sous couverture et des milliers de dollars de LEGO : bienvenue à Portland City Beach.

On connaissait les trafics de stupéfiants et les braquages de banques, mais le recel de Lego, pas du tout. C'est pourtant une affaire de ce type que la police de Portland dans l'État de l'Oregon a résolu le 26 avril dernier, raconte Motherboard

VOIR AUSSI : Des figurines Lego nazis sont vendues sur la version allemande d’Amazon

Les forces de l'ordre ont arrêté un homme d'une quarantaine d'années soupçonné d'être à la tête d'une organisation de vente de Lego volés. Durant la perquisition de la maison de ce monsieur, les policiers ont découvert pour quelque 50 000 dollars de produits Lego. 

Pas de numéro de série

L'enquête a démarré début 2018 lorsque des enquêteurs missionnés par une enseigne de distribution ont découvert l'identité de la personne à l'origine de vols dans plusieurs magasins de la marque. En plus d'acheter sur des sites comme eBay des Lego dérobés, l'individu profitait de l'addiction aux drogues de plusieurs personnes pour les inciter à dévaliser les rayons de jouets de supermarchés en échange d'une rémunération. Le receleur récupérait ensuite les marchandises pour les vendre sur des plateformes de vente en ligne. On ignore combien de temps a duré ce business, mais il aurait rapporté plusieurs milliers de dollars à son instigateur.

Pour mettre un terme à cette entreprise, les enquêteurs se sont fait passer pour des voleurs auprès du suspect afin de lui vendre des Lego. L'homme a été arrêté quelques heures après cette fausse transaction. 

Étonnament, ce n'est pas la première fois que des petits truands se prennent de passion pour les briques danoises. En 2016 déjà, la police de Portland avait arrêté un receleur de Lego ayant le même mode opératoire. En Floride, un homme avait même hérité du titre de "Lego Bandit" après avoir subtilisé pour plus de deux millions de dollars de Lego. Selon Motherboard, ces jouets sont idéals pour les voleurs. Outre leur prix de vente élevé, ils ne possèdent pas de numéro de série. Il est donc très compliqué pour les policiers de déterminer si un Lego est issu d'un vol. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.