C'est presque, PRESQUE la même chose.

Il y a des jours plus compliqués que d'autres. Jeudi 12 avril au petit matin, les New-yorkais ont reçu une alerte provenant de l'application Citizen, indiquant qu'un tigre se baladait en liberté dans les rues de la ville. En fait, il ne s'agissait pas tout à fait d'un animal dangereux. 

VOIR AUSSI : Un raton-laveur s’introduit en pleine nuit dans un magasin d’alcool, ne trouve pas ce qu'il cherche, casse tout, repart

Tout a commencé par un appel au 911, le numéro d'urgence américain, vers 7h50. Un citoyen indiquait avoir vu un "petit tigre" se promener dans le quartier de Harlem. Des journalistes s'emparent du sujet, Internet panique, demande des informations, et la machine des réseaux sociaux s'emballe.

"Un tigre dans la rue ?! Information non-confirmée près de la 160 et de St Nicholas à Manhattan. Vous le voyez ? Vous êtes en sécurité ? Envoyez-nous vos photos."

La police part donc à la recherche du félin et, une vingtaine de minutes plus tard, met la main dessus. Enfin, sur l'animal, qui s'avère en fait être... un raton-laveur. 

Alors oui, vous vous demandez comment des gens peuvent confondre un tigre (environ 3 mètres de long) et un raton-laveur (50 centimètres de long). Eh bien, vous n'êtes pas les seuls.

"Qui peut confondre un raton-laveur avec un tigre, bordel ?" 

"Vous êtes en train de me dire que mes colocs et moi avons été réveillés brutalement par le bruit d'un hélicoptère parce qu'un imbécile a CONFONDU UN RATON-LAVEUR AVEC UN P****N DE TIGRE ?!?!"

Cependant, la journaliste Karin Brulliard semble avoir trouvé une explication ma foi plutôt crédible. 

"Bon, il portait un masque..."

Conduit dans un refuge le jour-même, l'animal a été euthanasié pour éviter les risques de contamination par la rage, comme le rapporte ABC 7. Une triste fin, pour un petit être qui aura connu la célébrité pendant quelques instants. 

– Retrouvez l'article de Petrana Radulovic sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.