L'extrait d'une vidéo promotionnelle pour "Star Wars", datant des années 80, a refait surface sur Internet au grand dam de Mark Hamill, qui pensait que personne ne la verrait jamais.

Quand il a tourné dans une vidéo pour la télé allemande dans les années 80, Mark Hamill ne se doutait pas qu'elle ressortirait près de quarante ans plus tard, quelques heures après l'inauguration de son étoile sur Hollywood Boulevard. Et pourtant, c'est exactement ce qui vient d'arriver à l'acteur américain.

VOIR AUSSI : Les premières images du parc d'attractions "Star Wars" nous donnent très envie d'y aller

Sur Twitter, un étudiant en cinéma fan de "Star Wars" a déterré cette magnifique vidéo datant des années 80, dans laquelle on peut entendre Luke Skywalker chanter en allemand.

Beau joueur, Hamill lui a offert une immense exposition (il a plus de deux millions d'abonnés sur Twitter), même s'il s'amuse.

"Je me souviens ne pas vouloir porter de survêtement doré, comme si j'étais le cinquième membre d'ABBA ou si j'étais capable de mémoriser un dialogue dans une langue étrangère, avant de me dire : 'On s'en fiche. Personne en-dehors de l'Allemagne ne verra jamais ça.' Mais grâce à Internet, RIEN NE DISPARAÎT JAMAIS. Qui l'eût cru ?"

Ne comprenant pas l'allemand, je n'ai aucune idée de ce qui est raconté dans cette vidéo, mais visiblement Mark Hamill ne savait pas non plus. Sur Twitter, il explique qu'on lui "a dit que c'était une chanson de Noël, mais ils auraient pu me faire une blague et me faire chanter des paroles vulgaires, j'aurais été incapable de faire la différence".

Comme l'explique justement le Daily Dot, cet extrait (de la vidéo de huit minutes disponible sur YouTube, et qu'on vous conseille tout particulièrement) "a rappelé à certains fans le célèbre et terrible Holiday Special, qui est devenu culte après sa diffusion en 1978. Des extraits de l'émission allemande tournent depuis des années, mais ça reste toujours moins gênant que le Holiday Special".

Quant à savoir pourquoi Hamill a eu l'idée d'être bon joueur et d'accepter de relayer la vidéo sur son propre compte, sa réponse était assez simple : "Je voulais éviter qu'on me fasse chanter avec", plaisante-t-il, avant de se lancer dans une détresse feinte devant les statistiques de partage de la vidéo. "Plus de 127 000 likes. C'est quoi votre problème ? Vous ne trouvez pas que j'ai déjà assez souffert comme ça ?"

Ne nous quitte jamais Mark Hamill. Jamais.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.