Boh, quitte à peut-être y passer, autant en rire après tout.

Imaginez-vous survoler l’océan Pacifique, en plein jour, et remarquer à un moment donné, à travers le hublot, qu’il manque à la carlingue de votre avion ce qui ressemble à une énorme pièce : en l’occurrence, le capot d'un réacteur. Oui, c’est une projection tout à fait terrible.

VOIR AUSSI : D'horribles turbulences ont fait vivre à des passagers d’un vol American Airlines un cauchemar éveillé

Les passagers du vol United Airlines 1175 reliant San Francisco à Honolulu, à Hawaï, eux, ont vécu le scénario ci-dessus pour de vrai. Et ils ont quand même réussi à prendre des photos et à plaisanter jusqu’à ce que l’appareil se pose en urgence. Erik Haddad, ingénieur chez Google, était à bord lorsqu’il a filmé cette vidéo depuis son siège. On aperçoit que le capot du moteur, ou en tout cas la pièce qui le couvre, a été complètement arraché avec la vitesse. On constate aussi que le bazar tremble sévèrement.

Erik, lui, a quand même le moyen de tweeter une bonne blague.

"Le vol 1175 en provenance de San Francisco et à destination de Hawaï a atterri en toute sécurité après que les pilotes ont effectué un atterrissage d’urgence à cause de la perte du capot du moteur. Nos pilotes ont suivi tous les protocoles nécessaires. L’avion a roulé jusqu’à la porte et les passagers ont débarqué normalement", a déclaré United Airlines dans un communiqué.

– Retrouvez aussi l'article Brian Koerber sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.