Même les gorilles ont besoin d’une appli pour trouver l’amour. Et assurer la survie de leur espèce.

Calaya et Baraka se sont rencontrés il y a trois ans grâce à un algorithme de compatibilité. Depuis, ces deux-là cohabitent dans le même zoo et s’apprêtent à devenir parents d’un bébé gorille.

Les deux animaux sont des gorilles de l’espèce des plaines de l’Ouest résidants du parc zoologique national de Washington, le Smithsonian Zoo. Et ils ne doivent leur relation qu’à un algorithme de rencontre, créé spécialement pour les gorilles.

VOIR AUSSI : Une grenouille a été inscrite sur un site de rencontre afin de tenter de sauver son espèce

Le New Yorker raconte ainsi que ce couple a été formé par le programme "Gorilla Matchmaking" du Smithsonian. Le parc a ainsi "présenté" la femelle Calaya au mâle Baraka en février 2015 après un match déterminé par un algorithme de compatibilité génétique et de personnalité. À l’origine, l’algorithme de "Gorilla Matchmaking" faisait partie du plan de survie des espèces de gorilles lancé dans les années 1980, et il a depuis été affiné pour promouvoir la reproduction des gorilles et la bonne santé de l’espèce.

Apparemment, Calaya et Baraka ont obtenu le plus haut score de compatibilité possible. En plus de l’intérêt de leur accouplement sur le plan génétique aux yeux des conservateurs du parc, leurs personnalités aussi étaient en accord parfait. Baraka est cool et axé sur la famille, tandis que Calaya est "sûre d’elle, capricieuse et créative".

Trois ans plus tard, Calaya est enceinte et le bébé devrait naître entre mi mars et début mai, d’après le Smithsonian. Le parc raconte qu’elle se prépare à devenir mère à travers un programme d’entraînement impliquant notamment une poupée de gorille en peluche. Et d’après le New Yorker, il n’est pas rare de voir Calaya et Baraka s’embrasser.

– Adapté par Mashable FR. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.