Certes, le zoo n'avait jamais promis que les pingouins seraient vivants.

On ne peut pas dire qu’ils y aient mis beaucoup d’effort. Un zoo chinois a été critiqué par ses visiteurs pour avoir rempli son exposition sur les pingouins de ballons gonflables.

VOIR AUSSI : En Nouvelle-Zélande, l’une des plus rares espèces de manchots au monde est en danger

Le zoo de Guishan, situé dans la ville de Yulin au sud de la Chine, avait pourtant annoncé que les visiteurs pourraient y découvrir des animaux rares. Mais en dehors de ces pingouins en plastique, seuls des oies, poules et une seule tortue étaient présents dans les enclos du parc. La faune chinoise typique, si l’on exclut ces faux pingouins, en somme.

https_2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f6673572f40df4569-a54b-4872-8184-d8ce95071171_1.jpg
南方都市报 /WEIBO

Le parc, dont le ticket d’entrée coûtait tout de même près de 2,25 dollars, n’avait pourtant pas complètement tort. Sur des affiches agrémentées de pingouins, les organisateurs avaient annoncé qu’il y aurait un "évènement spécial". Et, oui, dans les faits il y avait bien des pingouins, et ceux-ci étaient plutôt "spéciaux".

https_2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f6673652f18ac90c4-aa26-4357-ab02-2aff61ea42fe.jpg
L'unique tortue du parc.
南方都市报 /WEIBO

La plupart des utilisateurs du réseau social chinois Weibo ont trouvé la situation hilarante. "Vous avez oublié d’autres animaux, comme les moustiques, fourmis, mouches et souris qui sont aussi en exposition", note l’un d’entre eux. "Au moins, le zoo prends la protection de la nature au sérieux. La meilleure façon de protéger les animaux, c’est de ne pas les mettre dans un zoo" rigole un autre.

https_2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f6673612fd7222398-35e7-467a-b8b4-346687bb1702.jpg
L'entrée du "zoo".
南方都市报 /WEIBO

Rassurez-vous, le zoo a depuis fermé ses portes. Mais de façon surprenante, ce n’est pas la première fois qu’une entreprise chinoise emploie cette tactique. Un peu plus tôt cette année, un parc de la province chinoise de Jiangsu avait promis de montrer au public des pingouins provenant du Pôle Sud. Mais au final les visiteurs s’étaient là aussi retrouvés face à face avec des animaux en plastique.

– Adapté par Fabien Jannic-Cherbonnel. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.