Deux ans après sa disparition des sites de vente en ligne, l’ours aux grandes jambes est de retour sur Amazon. Pour mon plus grand bonheur personnel. Mais qui est-il vraiment ?

Fin 2015, plusieurs internautes avaient noté une anomalie fort troublante sur un ours en peluche géant de la marque Joyfay : la longueur disproportionnée de ses jambes. Rien dans le descriptif du produit n’indiquait pourtant que l’Ours aux très grandes jambes – je propose que nous le nommions de cette façon – avait de si grandes jambes.

VOIR AUSSI : Il n'existe pas de plus belle vision sur Terre que ce lévrier afghan qui plonge dans une piscine

"Encore plus d’amour", "Un géant doux et soyeux", "1,98 de long"... Mmm, d'accord. Non, on a eu beau chercher, rien. Ce qui était assez ballot, parce que cette particularité physique est tout de même franchement notable. D’autant que sur les photos d’illustration, l’Ours aux très grandes jambes semblait correctement proportionné. Aujourd'hui, après avoir été retiré de le vente durant plusieurs mois, le voici de retour sur le marché. Malheureusement, un porte-parole de la marque a déclaré à BuzzFeed que l'Ours version 2017 avait désormais des jambes normales. Chose étonnante, puisque sa "différence", qui fait passer les jambes de Gisele Bündchen pour des petits membres ridicules, semble maintenant ostensiblement affichée dans la dernière photo du descriptif. 

À l’époque, plusieurs internautes qui en avaient fait l’acquisition avaient en tous cas partagé leur surprise dans les commentaires de la fiche : 

  • "Rend bien en mode paysage mais absolument terrifiant en mode portrait". K. Erickson
  • "Les jambes font environ 1,20 mètres de long et le font ressembler à un Gumby flippant." Savannah (Pour information, voici Gumby).
  • "Seul un bout de ficelle attache ses 4 membres, s’est disloqué dès le premier jour, a laissé ma fille en larmes. Je ne le recommande pas." Adam
ours_grandes_jambes_capture.jpg
ours_grandes_jambes_2.jpg

Le site Gizmodo a réussi à joindre les créateurs de l’Ours : aussi étrange que cela puisse paraître, il s’agit de quatre doctorants en sciences de l’université de Cleveland – un électrochimiste, un photochimiste, un physicien et un spectroscopiste laser –, qui pour "tuer le temps et se faire un peu d’argent" ont décidé de créer leur marque sur Amazon. Aujourd’hui, la gestion de Joyfay occupe tout leur temps.

Leur explication au sujet de sa morphologie est très simple : si son buste était plus grand, le coût d'expédition d'USPS serait beaucoup plus élevé. L'envoi devrait être également pris en charge par le fret, un service trop lent pour être utilisé chez Amazon Prime. De fait, ne plus compter parmi les marques Amazon Prime entraverait les ventes. D’où les grandes jambes.

Malgré son côté Slenderman incontestable et les commentaires négatifs, l’Ours récolte tout de même le joli taux de satisfaction de 74 %. En vrac, quelques remarques positives, que je partagerais très probablement si j’avais la chance de recevoir un jour l’Ours chez moi – chose pour le moment impossible car il n'est pas livré jusqu'en France :

  • "Ma femme l’adore." Phillip
  • "Son corps représente à peu près 5% de sa longueur et les jambes 95 %. C’est exactement ce que je cherchais." Vince
  • "Le meilleur ours que j’ai jamais acheté." Deante Shipp (On veut bien le croire.)
  • "Je le recommande définitivement, bien que ses jambes soient un petit peu longues." Jose Carlos Maya Felix
ruxdapebq7d7vqz0ezoq.jpg

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.