Dans une série de tweets assez troublante, plus intense qu'une saison entière de "Homeland", la CIA a raconté l'histoire de Lulu, une chienne renifleuse d'explosifs.

Manger des casse-croûtes pour chien ou travailler dans l'espionnage, il faut choisir. Oh, Lulu. Pauvre Lulu.

VOIR AUSSI : La vidéo de ce lion de mer qui se fait voler son déjeuner par un pêcheur est beaucoup trop triste

Dans un thread sur Twitter, la CIA a raconté l'histoire de Lulu, une chienne décidément pas comme les autres. Formée à la détection de matières explosifs, elle a rapidement "commencé à montrer des signes qu'elle n'était pas intéressée dans la recherche d'odeurs d'explosifs".

Ses maîtres ont alors essayé de la motiver en lui donnant de la nourriture ou en la faisant jouer, mais rien n'a fonctionné. Rien n'a fonctionné parce que Lulu avait faim de liberté. Oui, comme on peut le lire dans ses yeux, ce que Lulu voulait vraiment, c'était gambader en remuant la queue et se rouler en boule sur le tapis. Et ça, l'une des agences les plus meurtrières de la planète ne pouvait le lui apporter.

Les paupières basses, l'oeil humide, les oreilles molles, Lulu a l'air triste à côté de cet homme au pantalon blanc extrêmement moche. Ses yeux disent très clairement : "Je refuse de soutenir une politique d'extension territoriale dont je ne reconnais pas la légitimité et une organisation patriarcale et anti-utopiste qui asservit la masse aux services des intérêts de quelques couards."

Lulu a finalement réussi à échapper à son devoir militaire. La CIA explique, dans un article de blog, qu'elle a été adoptée par quelqu'un et que désormais, "elle profite de ses journées en jouant avec les enfants, en chassant des lapins et des écureuils dans le jardin et en mangeant beaucoup de repas et de casse-croûtes". Voilà, ça, c'est une vie qui vaut la peine d'être vécue. #FreeLulu #LuluForABetterFuture #HappLulu

Puisses-tu manger plein de hot dogs (oups), jusqu'à la fin de tes jours, Lulu. #FreeLulu #LuluForABetterFuture #HappyLulu

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.