Se balader sur un pont en verre est déjà bien flippant. Mais si en plus on nous fait croire qu'il est en train de se fissurer, c'est carrément criminel.

Voilà une blague que l'on peut clairement classer dans celles qui sont de très, très mauvais goût. Dans cette séquence, un homme, certainement le guide d'un groupe de touristes, marche sur un pont de verre et le voit se fissurer sous ses pieds. Il panique. Et plus il panique, plus les fissures se font nombreuses. 

VOIR AUSSI : Une Chinoise de 21 ans a perdu la vue après avoir passé trop d'heures sur un jeu mobile

La scène s'est déroulée sur une passerelle de la face orientale des monts Taihang, dans la province d'Hebei, dans le nord de la Chine. La passerelle en verre est située à 1 180 mètres d'altitude, avec une vue imprenable sur le bas de la chaîne montagneuse.

Mais trêve de bavardages, voilà la vidéo qui a fait le tour du Web chinois ce week-end 

Bon, tout cela ne serait en fait qu'un canular. Et il faut avouer qu'on s'en doutait un peu dès le premier visionnage de la vidéo. Mais l'administration de la région est de Taihang a présenté des excuses officielles sur sa chaîne WeChat, la vedette des applications de messagerie en Chine. Elle a assuré que ce verre éclaté n'était qu'un "effet spécial" installé sur une partie de la passerelle dans un but "provocateur". Mais les images nous laissent penser que des écrans ont été installés sous les dalles de verre.

Le district détaille que les concepteurs de la plateforme ont placé des fragments de verre brisé entre les couches en bon état et ce sur plusieurs panneaux. Et lorsque l'on marche dessus, le verre semble se briser sous nos pieds et on peut même entendre les craquements à chaque pas que l'on fait. Donc non, le verre ne se brise pas pour de vrai. Enfin pas vraiment. 

https-2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f6152732fa1783fa9-5ca6-43bd-b42f-2f83ee0a2b4b.png
EAST TAIHANG DISTRICT/WECHAT

Même si les instigateurs de cette installation diabolique "sont désolés pour les personnes qui ont eu peur", ils n'ont pas l'intention de remplacer les panneaux truqués par des modèles normaux. Ils espèrent que les gens vont venir et expérimenter leur œuvre, peut-on lire à la fin de la déclaration sur WeChat. 

Pour ce qui est du guide de la vidéo, l'administration affirme qu'il était au courant et a tout simplement fait l'acteur. Si on y regarde de plus près, il semblerait que le monsieur lâche un petit sourire avant la fin de la séquence.

Sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter, les internautes ont aussi remarqué qu'un autre individu marchait dans la direction inverse du guide. Imperturbable, il ne prête pas attention aux fissures sous ses pieds, confirmant ainsi qu'elles étaient fausses.

https-2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f6152662f12b4bb63-b8fb-42cb-ba30-3e55303b27d3.jpg
EAST TAIHANG DISTRICT/WECHAT

Toujours est il que la vidéo n'a pas beaucoup fait rire sur Weibo. De nombreuses personnes ont souligné qu'une telle farce pouvait provoquer des crises cardiaques chez les plus fragiles. 

En 2015, la voie en verre de la montage de Yuntai, dans la province d'Henan, s'est fissurée. Elle a été fermée après un énorme mouvement de panique. En juin 2016, les propriétaires du très prisé pont en verre de Zhangjiajie, réservé aux piétons, ont organisé des "tests de sécurité" afin de rassurer le public sur la solidité de leur construction avant son inauguration. On a donc pu voir d'énormes SUV se balader sur le pont et des hommes munis de masse s'attaquer aux panneaux en verre pour prouver qu'il n'y avait rien à craindre.

– Adpaté par Lhadi Messaouden. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.