"Mr. Pynchon and the Settling of Springfield", réalisé par Umberto Romano, a été peint 70 ans avant la sortie de l'iPhone. Problème : si ce n'est pas un téléphone dans les mains de ce monsieur, qu'est-ce que c'est ?

Soit cet Amérindien vient de matcher avec une jolie Amérindienne, soit il se marre devant une vidéo de bébé bison mais une chose est sûre, absorbé par ses notifs, il n’en a pas grand-chose à faire de tout ce bazar autour de lui.

VOIR AUSSI : Tim Cook pense reconnaître un iPhone dans ce tableau de Pieter de Hooch

Dans le tableau semi-abstrait "Mr. Pynchon and the Settling of Springfield", peint par l'artiste italo-américain Umberto Romano en 1937, le site Motherboard a cru voir un iPhone dans les mains d’un des personnages de la scène. Et on est plutôt d’accord : cet étrange objet carré dans la main de l’Amérindien assis dans un bassin en bas à droite de la peinture a tout l’air d’un smartphone dernier-cri.

iphone_peinture_zoom.jpg
David Stansbury, United States Postal Service, Umberto Romano

Voyageur temporel, miroir, livre de poche ou lame ? 

Sauf qu'en 1937, le téléphone portable n’existait pas, pas plus que dans les années 1630, période pendant laquelle est censée se dérouler la scène. "Mr. Pynchon and the Settling of Springfield" raconte en effet l’histoire d’une rencontre entre deux tribus natives d'Amérique, les Pocumtucs et les Nipmucs, et des colons anglais, dont un certain monsieur Pynchon, dans ce qui est aujourd’hui le Massachusetts, aux États-Unis.

Alors on vous l’accorde, peu probable qu’il y ait eu des téléphones portables à l’époque – à moins que cet Amérindien au premier plan ne soit un voyageur temporel qui live-tweet son périple. Donc qu’est-ce que peut bien être ce petit objet carré entre ses mains ? Selon un historien interrogé par Motherboard, il pourrait plutôt s’agir d’un miroir, un objet que les colons anglais auraient eu coutume d’échanger aux tribus locales en Amérique, ou encore d’un livre religieux en "format de poche", assez courant à l’époque. Dernier supposition : l’objet pourrait être une lame – particulièrement mal dessinée il faut le reconnaître.

Tout ça est très plausible, mais nous on croit quand même beaucoup à la thèse du voyageur temporel, et on attend les photos du bébé bison sur Insta avec impatience.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.