Coïncidence ?

Le président des États-Unis a quitté Washington jeudi soir pour prendre la parole dans un rassemblement en Virginie-Occidentale vendredi. C'est le moment qu'a choisi un double arc-en-ciel pour mettre la Maison Blanche sous sa protection.

VOIR AUSSI : Donald Trump n'est pas que sur Twitter, il passe aussi un cinquième de son temps à jouer au golf

Le moment était bien choisi alors qu'on apprenait que Donald Trump avait qualifié la résidence présidentielle de "taudis" et que le procureur spécial Robert Mueller constituait un grand jury pour enquêter sur une possible ingérence russe dans la dernière présidentielle américaine.

Les commentaires ont donc fusé.

"Un arc-en-ciel apparaît alors que @realDonaldTrump n'est pas là... Coïncidence ?"

"Et le 3 août, un grand jury a été constitué, et un arc-en-ciel est apparu au-dessus de la Maison Blanche..."

Même l'ancien porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer est sorti un court instant de son escapade dans les bois pour se détendre et prendre en photo les arcs-en-ciel alors que Donald Trump avait quitté la ville.

Donald Trump s'absente pour 17 jours à compter de ce vendredi, lui qui critiquait vertement Barack Obama parce qu'il avait pris quelques jours de vacances durant sa présidence.

– Adapté par Steven Jambot. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.