Appelée par Universal Pictures, l'artiste Lu Yorlano a offert une seconde vie à ces petites boules de béton habituellement sans âme.

Quoi de plus triste qu'une borne anti-stationnement grisâtre et morne ? Ces boules de béton censées empêcher toute vélléité de se garer sont la métaphore contemporaine d'un stoïcisme sans éclat un soir de novembre où il pleuvine. 

VOIR AUSSI : Une ville allemande installe des feux rouges au sol pour alerter les piétons distraits par leurs smartphones

Ouf. En Argentine, dans la ville de Córdoba, quelqu'un a eu l'idée de les transformer en Minions. Bon, pas un fan zêlé qui aurait discrètement tout repeint une nuit à 3h du matin – ça aurait été plus drôle. Ce quelqu'un, c'est en fait Universal Pictures aidé de l'agence Marcas y Mercados, afin de promouvoir la sortie de "Moi, moche et méchant 3", suite du mythique "Moi, moche et méchant". Ce film d'animation sorti en 2010 a hissé les petites créatures jaunes au rang de personnages aussi mondialement populaires que Hello Kitty.

Grâce à l’artiste Lu Yorlano, ces bornes anti-stationnement ont pu changer de couleurs et revêtir l'apparence des sbires du méchant Gru, rapporte le média local Infonegocios.

minions1.jpg
minion0.jpg
minions2.jpg

BANANA !

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.