Pour sensibiliser leurs concitoyens au problème la pollution de l'eau, des étudiants en art ont transformé des échantillons d'eau sale en glaces, couleur dégoûtante et détritus compris.

Ces glaces colorées ressemblent à de jolies douceurs artisanales.

VOIR AUSSI : Dans la peau d'un marsouin, collectez les déchets plastiques qui pourrissent les océans

Mais ces petites tâches que vous voyez là ne sont pas des pépites de chocolat. C'est simplement la couleur des eaux usées.

Hung I-chen, Guo Yi-hui et Cheng Yu-ti, trois étudiants de l'université nationale des Arts de Taïwan, ont collecté les eaux usées dans 100 lieux différents à Taïwan pour façonner ces "jolies" glaces.

Des répliques de leurs créations ont ensuite été créées avec de la résine de polyesther transparente. Ces copies sont fidèles aux originales jusqu'aux moindres détails – de la couleur de l'eau aux détritus flottants dans les échantillons.

L'équipe a même imaginé des emballages illustrant les lieux où les échantillons ont été collectés.

Le résultat donne évidemment une création colorée parfaite pour Instagram, mais aussi très propice à la prise de conscience.

Dans une interview accordée à Mashable, Hung I-chen a expliqué la raison de ce projet : le trio voulait utiliser ces glaces pour mettre l'accent sur l'importance d'une eau propre. "Comme elles sont faites d'eaux usées, elles ne peuvent pas être mangées, seulement observées."

Les glaces sont majoritairement de l'eau, ajoute la jeune étudiante. "Avoir de l'eau pure, une source d'eau propre est très important", dit-elle.

Elle ajoute que ces glaces ont beau être jolies, leur apparence raconte une toute autre histoire. Taïwan traverse souvent des périodes de sécheresse, et ses cours d'eau sont touchés par la pollution et les détritus humains.

À peu près 90 % des détritus que l'équipe a récupéré dans les échantillons sont du plastique : emballages de baguettes, bouchons de bouteille, ou sacs et bouteilles en plastique. Le projet sentait tellement mauvais – littéralement – que l'équipe d'étudiants a dû investir dans un congélateur jetable afin de stocker les échantillons.

Pour chaque glace, une liste de ce qu'elle contient a été dressée pour qu'aucun détail n'échappe aux spectateurs. Exposées lors d'un événement à Taipei, elles ont provoqué des réactions mitigées.

"Les gens ont trouvé le concept sympa", raconte Hung I-chen", "mais ils étaient aussi simultanément dégoûtés quand ils comprenaient de quoi étaient composées les glaces."

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.