Godot. Comme "En attendant Godot".

Souvenez-vous, la semaine dernière, Elon Musk faisait appel à la communauté afin de trouver un petit nom à… sa machine à creuser des tunnels. Que voulez-vous, chacun ses lubies.

VOIR AUSSI : Hey, les tuiles solaires de Tesla sont disponibles en France

Car cette information n’a pas dû vous échapper non plus : le CEO de Tesla et de SpaceX a l’intention de creuser un tunnel grande vitesse sous la ville de Los Angeles. Fin avril, il dévoilait d’ailleurs un peu plus en détails son projet, qui consiste en un tunnel futuriste sous-terrain dans lequel les voitures pourront rouler à plus de 200 km/h et auquel elles auront accès par une sorte d’ascenseur. C’est sa nouvelle société, The Boring Company, qui sera chargée de réaliser toutes ces belles choses.

Ce jeudi, après de multiples propositions des internautes – dont l’inévitable "Tunnel McTunnelFace" (pour comprendre cette blague, rendez-vous ici), "Boring machine" ou "The Elongater", Elon semble donc s’être fixé sur un patronyme : Godot, inspiré de la pièce absurde de Samuel Beckett, "En attendant Godot".

Parce qu’on imagine que comme les héros de l’œuvre de 1953, sa machine attend. Elle attend inexorablement de pouvoir creuser ailleurs que sous le parking de SpaceX, seul lieu où elle en a pour l’instant le droit. Mais peut-être que ce choix de nom se veut encore plus profond. Dans un tweet précédent, l’homme d’affaires annonçait d’ailleurs qu'il nommerait toutes ses futures machines d’après des poèmes et des pièces.

De notre côté, on propose Faust pour la prochaine machine. Dans l’œuvre de Goethe, Faust est un alchimiste qui rêve de posséder la connaissance universelle et de percer les secrets de l’Univers. Voilà, Elon, c'est pour toi. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.