Les nerds de l’espace ont frappé fort contre Trump, très fort. Ils l’ont même envoyé sur la stratosphère, c'est dire.

Mercredi 12 avril, le Réseau d'agences autonomes de l’espace (Autonomous Space Agency Network en anglais, ASAN – des amateurs qui encouragent l’exploration spatiale indépendante) ont révélé le petit projet sur lequel ils travaillent depuis un moment. Il s’intitule "La première manifestation dans l'espace" et inclut un tweet insultant Donald Trump en orbite.

VOIR AUSSI : La NASA révèle des conditions favorables à la vie extraterrestre sur une lune de Saturne

Comme l’a raconté Motherboard, la blague a été inspirée par l’une des dernières paroles de feu l’astronaute Edgar Mitchell, ancien de la mission Apollo 14. "Depuis là-haut sur la Lune, la politique internationale semble si insignifiante", a dit Edgar Mitchell, qui fut la sixième personne à marcher sur la Lune. "Ça vous donne envie de prendre un politicien par la peau du cou et de le hisser à un quart de million de miles, pour lui dire : ‘Regarde bien ça, fils de pute !'"

Forcément, quand vous avez sous la main une citation aussi parfaite et un homme politique qui a désespéremment besoin d’être trollé, vous faites ce que vous pouvez pour marquer l’histoire.

ASAN

Tout en majuscule, ASAN (à ne pas confondre avec la NASA) a adressé un sublime "LOOK AT THAT, SON OF A BITCH" ("REGARDE BIEN ÇA, FILS DE PUTE" – on précise pour que ça soit bien clair) en tweet à Donald Trump. Puis ils l’ont imprimé et envoyé dans l’espace. Selon l'ASAN, le tweet a été envoyé depuis la zone AN52, proche de la ville de Phoenix.

Bon, on a parlé de stratosphère et d’espace. Parce que quand même, c’est assez cool. Mais en réalité, le tweet n’a finalement atteint que 90 000 pieds, soit une distance assez proche de la stratosphère, mais pas vraiment celle-ci. Mais bon, voir un tweet géant qui trolle si parfaitement Donald Trump au-dessus de la planète Terre, c’est juste tellement satisfaisant.

Article adapté par Benjamin Bruel. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.