Quand on vous disait que les dinosaures étaient les ancêtres directs des poulets.

Faisons le bilan : d’après les recherches paléontologiques les plus récentes, tous les dinosaures avaient probablement des plumes, des pattes griffues à trois doigts et surtout, roucoulaient plus qu’ils ne rugissaient.

VOIR AUSSI ¯\_(ツ)_/¯ : Des scientifiques parviennent à développer des pattes de dinosaure sur un poulet

Alors qu’on ne me dise pas que ce gigantesque poulet N’EST PAS UN DINOSAURE. Non mais regardez sa démarche, on dirait l’un des velociraptors dans Jurassic Park quand ils zonent dans les cuisines vides et qu’ils cherchent à épancher leur soif de sang.

S’il a sans doute quelques liens de parenté avec les raptors, l’animal est avant tout connu sous le nom de poule Brahma, l’une des plus grosses races de poule au monde. Celle-ci en particulier s’appellerait Merakli et aurait été filmée par un certain Fitim Sejfijaj, qui a posté la vidéo dans un groupe Facebook kosovar de fans de volailles décoratives.

En réalité, la Brahma, importée de Chine vers les États-Unis il y a près de deux siècles, est une volaille créée à partir de croisements avec des Combattants malais, des coqs de combat originaires de Malaisie.

Oui, ce poulet est donc le fruit d’expériences génétiques. Vous pensez à ce que je pense ? Donc on verra quand comme lui, Merakli s’échappera de son enclos.

giphy.gif

– Retrouvez l'article de Jerico Mandybur sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.