Elle est suspectée d'avoir assassiné le demi-frère en disgrâce du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un. Et elle a été aperçue sur les caméras de vidéosurveillance portant un t-shirt "LOL". Tranquillement.

Un tee-shirt à message, quelconque et qui a l'air tout droit sorti des années 2000... Après avoir été aperçu porté par une femme de 28 ans arrêtée dans l’enquête sur la mort de Kim Jong-Nam, le vêtement a vite affolé la Toile.

"Il y a ceux qui tuent de sang-froid. Et il y a ceux qui tuent en portant un tshirt sur lequel on peut lire 'LOL'", a relevé une internaute qui a reposté l'image de la vidéosurveillance montrant Doan Thi Huong, vraisemblablement de nationalité vietnamienne.

"Si je devais tuer quelqu'un, je porterais volontiers ce genre de t-shirt", commente une autre.

"Comment devine-t-on que Kim Jong-Nam a forcément été éliminé par la Corée du Nord : les meurtriers n'avaient accès qu'à de vieux memes", ironise un troisième internaute.

Une aubaine pour les sites de vente de t-shirts en ligne

Pour les vendeurs de t-shirts, une image virale est toujours une aubaine. Alors, quand cette photo s'est mise à être énormément partagée sur les réseaux sociaux, certains commerces en ligne se sont rués sur l'occasion pour imprimer au plus vite le vêtement.

Sur ce site par exemple, on peut acheter le même habit que la femme arrêtée pour environ 50 euros. Vendu sous le nom de "t-shirt de la femme qui a tué Kim Jong nam", il est disponible en cinq tailles.

lol.jpg

En attendant, l'enquête se poursuit alors qu'une deuxième femme a été arrêtée. Les soupçons pèsent sur la Corée du Nord, bien qu'aucun élément ne puisse encore officiellement l'attester.

– Adapté par Émilie Laystary. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.