Bulambuli, un village de l'est de l'Ouganda, a lancé une campagne de crowdfunding pour attirer des investisseurs. Dans la vidéo de présentation, les villageois parodient le discours formaté des start-up tech occidentales.

À 15 000 kilomètres de la Silicon Valley, dans le village de Bulambuli, à l'est de l'Ouganda, l'innovation bat son plein.

VOIR AUSSI : Quand la jeunesse d'Afrique se raconte sur les réseaux sociaux

Pour financer leurs projets d'avenir, les villageois ont eu l'idée de lancer, le 7 juillet, une campagne de financement participatif sur le site Indiegogo. Dans la vidéo de présentation du projet, ils reprennent les codes des start-up tech des pays du Nord.

"Les idées innovantes ne viennent pas seulement des Silicon Valleys du monde"

"À Bulambuli Valley, tout le monde est entrepreneur, et prêt à prendre tous les risques pour réaliser son rêve", peut-on lire dans la description de la campagne de crowdfunding repérée par La Réclame.

Une chaise en bois sans fil, des tomates révolutionnaires en 2 couleurs...

Cette vidéo particulièrement réussie a été réalisée par l'ONG Communities for Development et vise à attirer les investisseurs pour dynamiser le village.

On peut voir successivement une villageoise présenter une poule, "première imprimante 3D" d'œufs et de poussins, puis un autre annoncer le lancement de "tomates révolutionnaires" qui seront disponibles en deux couleurs, enfin un artisan vendre à la perfection le design de sa chaise en bois, "station de repos personnelle sans fil et compatible avec toutes les morphologies". Moralité : "Les idées innovantes ne viennent pas seulement des Silicon Valleys du monde."

tomates.png
Capture d'écran YouTube

En 18 jours, le projet de financement a déjà récolté plus de 5 000 dollars. Preuve que le message "ne soutenez pas que la Silicon Valley, soutenez notre Valley aussi" est bel et bien en train de passer. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.