La hype est grande autour de "Cyberpunk 2077", un jeu qui se fait attendre depuis 2013. Voici tout ce qu'il faut savoir à son sujet après la conférence Microsoft à l'E3.

De la violence, des gros flingues, des androïdes (ou ce qui y ressemble) et le rock lancinant du groupe "Archive" qui attaque le cerveau : la dernière bande-annonce de "Cyberpunk 2077", développé par le même studio que "The Witcher", a fait très forte impression à l'E3 2018.

VOIR AUSSI : Ce que l’on attend et ce que l'on ose à peine espérer pour cet E3 2018

Microsoft avait prévu une petite mise en scène des familles pour cette nouvelle bande-annonce de "Cyberpunk", la première depuis 2013 et l'annonce du projet. Alors que Phil Spencer s'apprêtait à quitter la scène de l'E3, souhaitant la bonne journée à son audience et congratulant ses équipes, les écrans se sont soudainement brouillés, façon "bug dans la matrice".

Disséquons ces nouvelles images de "Cyberpunk 2077"

Des hackers (fictifs, évidemment) entrent alors le mot de passe "RED" et le mini-film démarre – il n'y avait aucune séquence de gameplay –, laissant entrevoir un certain nombre de messages cachés sur ce que va contenir et raconter le jeu.

Outsidexbox

Il faut savoir que le titre est basé sur le jeu de plateau "Cyberpunk 2020", l'un des plus connus du mouvement cyberpunk, et se déroulera cinquante ans après les événements du jeu de rôle. Comme dans celui-ci, l'action du jeu vidéo se déroulera dans une ville appelée Night City, une métropole futuriste apocalyptique mais ultra colorée que nous pourrons sans doute explorer en monde ouvert. Le dernier trailer nous dévoile de nombreux endroits qui laissent entrevoir un monde très étendu : un saloon, une boîte de nuit, une salle de réunion, des bureaux d'entreprise ou même le métro. La carte de la ville apparaît d'ailleurs au début du trailer sous la forme d'une carte de métro.

metro.png
Outsidexbox/Capture d'écran

Dans le jeu de rôle, le monde est dominé par des grandes corporations et le crime organisé fonde ses activités sur le hacking, notamment en piratant les cerveaux de personnes "implantées". On retrouve ces composantes dans les deux bande-annonces diffusées par CD Projekt. Le fabricant d'armes Militech, obscure entreprise ayant aussi bien des liens avec la mafia que le gouvernement américain, devrait ainsi être à l'origine de la majeure partie des armes du jeu vidéo. Dans la bande-annonce, on retrouve aussi une sorte de robot à quatre pattes, façon SpotMini, entouré d'une bande de gangsters du futur qui semblent conclurent un deal.

spot.png
Outsidexbox/Capture d'écran

On devine que la firme aura une place importante. De nombreuses autres entreprises plus ou moins réglo sont présentes dans le jeu de plateau, à l'univers extrêmement étendu. Le trailer laisse par exemple entrevoir le logo Kiroshi, une entreprise de cybernétique spécialisée dans l'optique. Le lead gameplay designer du jeu, Marcin Janiszewski, avait par ailleurs annoncé à The Verge qu'une sorte de drogue en VR, nommée braindances, jouera un grand rôle dans le jeu.  

Pas de date de sortie mais un message caché avec plein d'infos

À la fin de la bande-annonce, CD Projekt annonce la couleur assez franchement. Le jeu sortira "quand il sera prêt" et les fans devront peut-être attendre encore longtemps. Mais un long message caché de l'équipe de développement se dissimule dans ce trailer. On ne peut le voir qu'en faisant défiler la vidéo image par image, comme sur la photographie ci-dessous.

Ce court texte explique que la première annonce du développement de "Cyberpunk 2077" a été faite il y a désormais 2077 jours et que les développeurs se sont mis à plein régime sur le jeu depuis la sortie de "Blood and Wine", la dernière extension de "The Witcher 3". CD Projekt travaille donc "à pleine puissance" sur ce nouveau jeu depuis juin 2016.

Ils notent par ailleurs que "'Cyberpunk 2077' est un vrai jeu solo, un RPG à histoire" et que nous pourrons "créer notre propre personnage". En voilà une annonce qui fait plaisir à entendre, si l'on connaît les qualités du studio en terme de mise en scène et de déroulement narratif.

Enfin, les développeurs notent qu'ils en sont "beaucoup plus proche de la date de sortie" que lorsqu'ils en avaient parlé pour la première fois mais que "l'heure n'est pas à la confirmation de quoi que ce soit". Logique. 

Extensions et DLC gratuits

Fidèle à sa réputation, CD Projekt a d'ores et déjà annoncé que les DLC qui iront avec le jeu seront gratuits, à l'image de "The Witcher 3". Il n'y aura pas non plus de DRM sur ordinateur, même s'il est peu probable que Steam supprime les DRM intégrés à la plateforme pour ce nouveau titre.

Pas de micro-transactions non plus, puisqu'il s'agira d'un titre principalement solo. CD Projekt a toutefois annoncé que certaines features en multijoueur seraient ajoutées petit à petit, après la sortie de l'aventure principale.

Quelques détails en plus pour la route

Depuis 2013, quelques informations additionnelles se sont distillées sur ce que va devenir "Cyberpunk 2077". En voici un court résumé :

Quand pourrons-nous en savoir plus ? Probablement à la Gamescon 2018, en août prochain. Mais il est clair que le jeu ne paraîtra pas, au mieux, avant l'année 2019. Voire même 2020.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.