Équipé de sa caméra, Kaku Arakawa suit Hayao Miyazaki depuis près de quinze ans. Après avoir consacré à ce dernier pas moins de six documentaires, il est sans doute l'une des personnes qui connaît le mieux le dessinateur de génie japonais. Interview.

En 2013, pour la seconde fois, le réalisateur de légende Hayao Miyazaki annonçait sa retraite lors d’une conférence de presse à Tokyo. Kaku Arakawa a fait de cet événement le point de départ de "Never-ending man", un documentaire de 70 minutes dans lequel le maître de l’animation japonaise n’a jamais été montré aussi intimement. "Ce jour-là, lorsqu’un journaliste présent dans la salle lui a demandé s’il comptait cette fois prendre sa retraite pour de bon, j’ai su. J’ai su qu’il n’allait pas s’arrêter là, même s’il venait d’affirmer le contraire au micro." 

ou CLIQUEZ SUR CE LIEN pour accéder à notre grand format.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.