Les affiches du film "Solo: A Star Wars Story" et celles d'un designer français se ressemblent vraiment comme deux gouttes d'eau.

Prévu pour le 23 mai prochain, le nouveau spin-off de la saga "Star Wars" baptisé "Solo: A Star Wars Story", consacré à la jeunesse de Han Solo, a d'ores et déjà commencé sa promo. Après la sortie d'une première bande-annonce en février dernier, les premières affiches du film ont été dévoilées. Mais le petit soucis, c'est qu'elles ressemblent énormément aux créations d'un artiste français, Hachim Bahous, qui a dénoncé ce qu'il qualifie de "contrefaçon" sur son compte Facebook, vendredi 2 mars. 

VOIR AUSSI : Ils refont l'intégralité de l'épisode 2 de "Star Wars" avec 25 dollars de budget

"Je suis flatté que la qualité de mon travail soit reconnue, mais c’est quand même de la contrefaçon pure et simple", écrit Hachim Bahous dans un post désormais supprimé, où il accolait les posters de "Solo" à ses propres visuels. Ceux-ci datent de 2015 et avaient été conçus pour des compilations musicales pour Sony. Bien avant la conception des affiches du nouveau film de Disney, donc.

Même typographie, mêmes codes couleurs, même mise en page – les personnages incrustés dans les lettres –, il serait tout à fait possible qu'il s'agisse d'un plagiat pur et simple.

2018-03-04-plagiat-affiche-solo.jpg
Hachim Bahous

Réalisées par BLT Communications – selon le site IMP Awards, fait non-confirmé sur le site officiel de "Star Wars" –, les affiches avaient été alors décrites par Lucasfilm comme mêlant "une touche occidentale classique à des éléments modernes de design, pour des images amusantes et audacieuses. Des personnages magnifiquement peints et des noms stylisés aux couleurs puissantes et à la toile patinée, ils capturent parfaitement le look et le ressenti de ce que nous avons vu du film jusqu’à présent".

Une bien belle description, qui ne mentionne à aucun moment le designer français. Contacté par The Hollywood Reporter, un porte-parole de Disney a déclaré : "Les posters ont été réalisés par un prestataire extérieur, et nous sommes actuellement en train d'enquêter à ce sujet".

On attendra de voir si Sony, en tant qu'entité ayant commandé les visuels à l'artiste français, réagira à l'affaire. Mais celle-ci ternit un peu plus l'image du spin-off à venir : après le renvoi en juin dernier des réalisateurs du film, on apprenaît que Disney s'attendait à un bide monumental notamment à cause du script et du jeu d'acteur d'Alden Ehrenreich, qui incarne Han Solo à l'écran. 

– Retrouvez aussi l'article de Proma Khosla sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.