Si le film devrait nous en dire plus sur la relation entre Gellert Grindelwald et Albus Dumbledore, il semble qu'il fasse totalement l'impasse sur la relation amoureuse que les deux hommes auraient pu avoir.

En 2007, peu de temps après la sortie de "Harry Potter et les Reliques de la Mort", J.K. Rowling révélait au monde sa vision de la sexualité de Dumbledore. "J’ai toujours considéré Dumbledore comme étant gay", affirmait-elle à des fans. Onze ans plus tard, le film "Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald" devrait nous en dire plus sur les jeunes années de ce génie que fut Albus Percival Wulfric Brian Dumbledore.

VOIR AUSSI : Des fans de Harry Potter ouvrent un Poudlard en France

Lorsque J.K. Rowling avait fait son annonce, le directeur de Poudlard était déjà un héros aux yeux de nombreux fans de la série de livres et de films. Son histoire tragique avec Gellert Grindelwald avait alors pris une nouvelle tournure et, durant de longues années, les potterheads du monde entier se sont demandés ce qu’il s’était réellement passé entre les deux hommes. Avait-il véritablement eu une relation amoureuse ?

Quand nous avons appris que le deuxième film des "Animaux Fantastiques" raconterait une partie de l’histoire de la jeunesse de Dumbledore et Grindelwald, nous avons d’abord été un peu surpris. Car rappelez-vous, dans les livres, l’été que les deux jeunes hommes passent ensemble se déroule bien avant les événements du film à venir, qui se déroule en 1926. Mais il semble désormais clair que les cinq films des "Animaux Fantastiques" vont nous conduire vers le fameux duel entre les deux plus grands sorciers de leur temps, qui s’est déroulé en 1945.

Malheureusement, il semble que le prochain long métrage fera totalement abstraction de cette possible relation amoureuse homosexuelle, comme l’a déclaré David Yates, réalisateur des deux premiers "Harry Potter" et des deux premiers "Animaux Fantastiques", à Entertainment Weekly : "Le script original de J.K. Rowling évite presque totalement la question. Ce ne sera pas explicite en tout cas. Mais je pense que les fans sont conscients [que Dumbledore est homosexuel]. Il a eu une relation intense avec Grindelwald quand ils étaient jeunes. Ils sont tombés amoureux des idées de l’autre, de leurs idéologies, de l’un et de l’autre."

Ce qui a visiblement énervé pas mal de fans, qui ont rapidement tourné leur frustration vers J.K. Rowling sur les réseaux sociaux.

L'auteure n'est visiblement pas très, très contente de ces remarques. Mais elle laisse quand même entendre que ce n’est pas parce qu’aucune allusion n’est faite du sujet dans cet opus que nous n’en serons pas plus dans les suivants. Nous attendrons donc la suite avec impatiente pour connaître le cœur du grand Albus Dumbledore.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.