Ces dernières années, les maisons d'édition dédiées aux ouvrages sur le jeu vidéo se sont multipliées en France. Mana Books, dernière en date, publie plusieurs ouvrages officiels consacrés à des jeux cultes.

Mana Books, une nouvelle maison d’édition qui cible le jeu vidéo, vient de publier, le 2 novembre, le premier artbook officiel en français de "Bloodborne", titre déjà devenu culte.

VOIR AUSSI : On a rencontré l'équipe de France d'"Overwatch", prête à mouiller le maillot pour gagner la coupe du monde

Quelques semaines plus tôt, à la fin du mois d’octobre, la maison d’édition révélait déjà, en collaboration avec Blizzard, plusieurs ouvrages dédiés à "Overwatch" : un artbook massif, une bande dessinée, un guide de jeu pour débutant et un livre-posters. Au début du mois de septembre, pour son lancement, l’éditeur publiait également la première encyclopédie officielle, en Français, de "Final Fantasy" VII, VIII et IX. Sacré programme.

En un mot, Mana Books a l’intention de devenir un nouveau poids lourd de l’édition d’ouvrage dédié aux jeux vidéo, en espérant être en mesure de publier jusqu’à 50 ouvrages en 2019, selon Philippe Valotti, éditeur du label. Son point fort ? L’ensemble des ouvrages est officiel, estampillé des logos nécessaires, agrémenté des images extraites des jeux vidéo. Au final, on se retrouve avec des ouvrages véritablement massifs (256 pages pour "Bloodborne") et très fournis, pour les fans.

Les maisons d’édition du jeu vidéo, un monde qui s'agrandit

Quelle stratégie pour Mana Books dans le futur ? "Le jeu vidéo est de plus en plus transmédia. Si on prend ‘Final Fantasy XV’, le jeu vidéo est le dernier produit à être arrivé. Avant, on a eu les goodies, les livres, l’anime. L’univers autour des jeux s’étend et il y a une énorme partie des univers qui ne sont pas assez exploités", explique Philippe Valotti à Mashable FR. "Nous, on veut apporter aux joueurs une continuation de ce qu’ils aiment à travers les livres, et ça passe par des produits officiels et grands publics."

Étonnamment, la stratégie de Mana Books – faire des livres mainstreams, apposés de la marque officielle des éditeurs de jeux comme Blizzard ou Square Enix – est marginale dans le monde de l’édition de livres dédiés aux jeux vidéo.

En effet, depuis 2007, les maisons d'éditions ciblant les jeux vidéo se multiplient, mais elles ciblent toutes des niches. La première, à notre connaissance, fut "Pix’n’Love" en 2007, qui a commencé en publiant des livres comme "L’Histoire de Nintendo" et se concentre surtout sur le rétrogaming. On peut également citer Omaké Books, créée par Florent Georges en 2011 et spécialisée dans l’univers geek et le Japon, ou plus récemment Third Editions, dont les essais sur des grands noms du jeu vidéo contemporains sont très fournis.

Au final, à l'approche de Noël, on se dit que nos librairies regorgent d'ouvrages dédiés aux jeux vidéo en tout genre. Et ça, ça fait plaisir.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.