L'IndieCade Europe, le rendez-vous annuel des jeux indépendants à Paris, s'est terminée mardi 31 octobre. Mais rien n'est perdu : les indés continuent de s'exposer à la Paris Games Week jusqu'à dimanche.

À la Paris Games Week, on peut s'essayer à "Call of Duty II", "Ni No Kuni II", "Super Mario Odyssey", "Star Wars: Battlefront II" et un énorme paquet de gros titres, fermement attendus des joueurs, particulièrement promus par leurs éditeurs et bien connus des médias.

VOIR AUSSI : "Ni No Kuni II" et "Monster Hunter: World", ces deux beaux japonais qui nous ont fait les yeux doux à la Paris Games Week

Mais il y aussi les jeux vidéo indépendants, à cette fameuse PGW. Parmi eux, certains sortent parfois du lot et deviennent de grand succès. Mais la plupart restent seulement connus d'une niche de joueurs passionnés qui suivent intensément l'actualité indé. Au début de cette semaine, les 30 et 31 octobre, a d'ailleurs eu lieu l'IndieCade Europe, salon parisien des jeux indépendants. De nombreux jeux ont été découverts durant ce salon et cinq d'entre eux ont été récompensés.

On a fait une petite sélection des jeux indépendants qu'il est possible de tester jusqu'à dimanche. Parce que sortir des sentiers battus, c'est toujours une bonne idée.

"Enterre-moi, mon amour", la fable réaliste de The Pixel Hunt

Nous avions déjà parlé de "Enterre-moi, mon amour" dans un long papier sur les "jeux du réel", qui utilisent l'interface des smartphones pour raconter des bribes de réalité au travers de jeux vidéo. "Enterre-moi, mon amour" raconte l’aventure de Nour, une jeune femme fuyant la Syrie en guerre. Elle laisse derrière elle son compagnon Majd, forcé de rester dans sa ville de Homs pour prendre soin de parents âgés. Le rôle du joueur – qui incarne Majd – est d’apporter un soutien émotionnel ou des conseils pratiques à Nour.

L’ensemble du gameplay se déroule par envoi de messages, sur une application similaire à WhatsApp. A-t-elle réussi à franchir telle frontière ? S’est-elle faite agresser ? Comment se sent-elle ? Avec elle, au travers elle, le joueur entamera une épopée à travers le monde pour fuir la guerre et trouver la sérénité. Un jeu particulièrement intéressant, qui a reçu le prix des développeurs de l'IndieCade. Disponible sur iOS et Android au prix de 3, 49 euros.

France 24

"Hacktag", la coop façon "Blacksad"

Il faudra probablement faire une longue queue, si vous souhaitez essayer "Hacktag", un jeu d'infiltration en multijoueur et en coopération développé par le studio Piece of Cake, qui connaît un certain succès depuis le début de son early access sur Steam, en juin dernier. Et c'est encore un jeu français ! Cocorico. Le principe est simple (et assez jouissif) : deux joueurs débarquent dans un niveau généré de façon procédurale. Le premier doit jouer un agent furtif, le second est un hacker. L'ambiance visuelle très colorée, les personnages anthropomorphes (qui nous rappellent beaucoup la bande-dessinée "Blacksad") et la variété des situations en font très clairement l'un des indés les plus amusants et addictifs de cette PGW. Disponible en early access sur Steam pour 14, 99 euros.

Piece of Cake

"Genesis Noir", une aventure cosmique

Malheureusement, nous n'avons pas pu mettre les mains sur "Genesis Noir", également disponible sur le stand des jeux vidéo indépendants de la PGW. On a simplement regardé quelques personnes y jouer. Et il faut dire que le titre nous a beaucoup séduits. Créé par le collectif d'artistes de Brooklyn Feral Cat Den, "Genesis Noir" raconte une aventure cosmique, avant et après le Big Band, dans un univers similaire au notre où hommes et dieux se côtoient. Difficile de résumer l'histoire, qui est celle de No Man, un colporteur devant revivre chaque jour ses erreurs passées, tant "Genesis Noir" est une épopée étrange, une aventure poétique et visuelle. S'il vous faut un gage de qualité, le titre a remporté le NYS Game Dev Challenge et a été sélectionné au Strasbourg Indie Game Contest. Il est prévu pour sortir sur PC en 2019.

Feral Cat Den

"Shift Quantum", un peu de mind fuck pour le plaisir

Une découverte totale pour un petit jeu qui rend fou. Développé par Fishing Cactus (créateurs du très réussi "Epistory - Typing Chronicles"), "Shift Quantum" est un jeu de puzzle pur et dure. Vous incarnez un personnage mystérieux coincé entre deux dimensions, celle du noir et celle du blanc, qui se côtoient sur des mêmes niveaux. En pressant un bouton, vous pourrez ainsi passer d'une dimension à une autre et réussir à atteindre la fin du niveau. Nous y avons joué un petit quart d'heure et c'était très réussi. Le jeu arrive sur PC en 2018.

Fishing Cactus

"Unruly Heroes", un bel indé pour la Switch

Encore un Français ! Promis, on ne le fait pas exprès. Mais "Unruly Heroes", que nous avons essayé sur la Nintendo Switch mais doit également sortir sur PC, PS4 et Xbox One, a de l'allure. Créé par des anciens d'Ubisoft ayant notamment travaillé sur "Rayman Legends", c'est donc naturellement un plateformer/aventure en 2D. Visuellement très réussi, l'univers et l'histoire est inspiré du roman chinois "Le Voyage en Occident", dont le héros principal est un roi singe. Nous n'avons pu essayer le titre que durant quelques minutes, mais il était vraiment agréable à manier. Il pourra se jouer entièrement en coop, avec quelques séquences (des sortes d'arènes de combat), également disponibles en multijoueur. Le jeu doit paraître en 2018.

Magic Design Studios

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.