À l'occasion de la Paris Games Week, nous avons rencontré Arthur Rohart, développeur chez Criterion, le studio qui s'est occupé des batailles spatiales de "Battlefront II".

Chaque grand enfant devrait avoir au moins deux buts dans la vie : recevoir sa lettre d’admission à Poudlard et piloter un X-Wing pour faire exploser les vaisseaux de l’Empire avec le copain Luke Skywalker. Alors qu’on commençait à se faire une raison pour le premier, les développeurs de Criterion nous ont donné les moyens de ne pas désespérer pour le second grâce à "Star Wars : Battlefront II".

VOIR AUSSI : Ubtech dévoile son robot Stormtrooper interactif pour botter les fesses de la Résistance

Tandis que le premier "Battlefront", sorti en novembre 2015 sur PC et consoles, n’intégrait pas de mode batailles spatiales à sa sortie, au grand dam des joueurs, ce nouvel opus veut soigner son entrée. Dice, studio dirigeant le développement du jeu en partenariat avec Lucasfilm, a donc débauché les français de Criterion pour concevoir un système de jeu entièrement dédié aux combats spatiaux. Pourquoi eux ? Tout simplement pour leur expertise en matière de véhicules et de vitesse, puisque le studio est à l'origine de plusieurs "Need for Speed" ou "Burnout". 

Electronic Arts

Autant dire qu’on était bouillant comme des chaudières lors de l’ouverture de la bêta, au début du mois d’octobre. Durant cette bêta gratuite, les joueurs ont ainsi pu découvrir la map spatiale de Fondor, qui prend place dans la trilogie originale, où les Rebelles essaient d’abattre un gigantesque paquebot spatial de l’Empire. Et, pour ceux qui l’ont testé, il faut reconnaître que cette mise en bouche n’était pas mal du tout. Très réaliste sur le plan visuel et sonore, plus simple dans son gameplay, cet échantillon du mode "Starfighter assault" nous a laissé rêveur quant à la suite des événements.

Ce à quoi l’on peut s’attendre pour la suite

Bon, et maintenant, jusqu’où vont aller ces batailles spatiales dans le jeu final, qui sortira le 17 novembre prochain sur PC, Xbox et PS4 ? "Je peux pas parler en détails de tous les niveaux et dire leur nombre. Mais ce que je peux dire, c’est qu’ils prendront place dans toutes les différentes trilogies en respectant l’histoire. On aura beaucoup de très, très, très gros vaisseaux qu’il faudra abattre dans sur les différentes cartes", nous explique Arthur Rohart, lead designer chez Criterion, à l’occasion d’une rencontre lors de la Paris Games Week.

Pas de nombre ou d’explications précises quant au contenu de chaque carte, mais pas mal d’information. Arthur Rohart a notamment dévoilé à Mashable FR que les combats en vaisseaux auront lieu à un niveau spatial, mais aussi "atmosphérique", c’est-à-dire à proximité de la planète, à l’image des vaisseaux que l’on pouvait utiliser, après avoir récolté un certain nombre de points, dans le mode "Galactic Assault", celui où l’on est un combattant terrestre et armé. Les plus attentifs penvent en voir un aperçu cinématique dans la bande-annonce diffusée à la Gamescon, plus bas. 

Quant aux commandes des vaisseaux, peut-être un peu trop simples, Criterion serait en train de réfléchir à de nouvelles manières de "corser" l’expérience pour les joueurs les plus assidus. Néanmoins, le développeur explique que les objectifs présents sur les maps seront systèmatiquement basée sur un système attaque/défense de l'objectif. On ne peut pas espèrer d'alternatives pour le moment (comme la recherche ou la protection de colis, par exemple), ce qui est bien dommage pour la densité du jeu. 

Electronic Arts

Par ailleurs, il ne faudra pas s’attendre à revivre des combats épiques de la série, comme certains joueurs l’espéraient. "On crée de nouvelles batailles de 'Star Wars'. Ce n’est pas vraiment intéressant de reprendre exactement celles des films, on les as déjà vues. Tu ne peux pas non plus changer les scénarios, parce que si tu refais la destruction de l’Etoile Noire, tu dois simplement attendre que Luke Skywalker débarque et la détruise", explique-t-il à nouveau. "En revanche, on touche certains éléments de la saga. Dans la bataille de Fondor, quand tu passes à la deuxième partie de l’attaque, tu passes dans une tranchée très similaire à celle de Luke quand il détruit l’Étoile Noire."

Des éléments narratifs issus de "Les Derniers Jedi"

Il est vrai que cette séquence, particulièrement complexe dans la bêta – "on est au courant", nous dit le développeur, qui promet quelques ajustemets – ressemble à celle du "Retour du Jedi". Le jeu étant chapoté sous la houlette de Lucasfilm, Criterion a eu accès à l’ensemble des archives de vaisseaux, sons, plans de bataille de l’univers "Star Wars".

"On a fait un intense travail de collaboration avec Dice et Lucasfilm pour rendre l’expérience la plus authentique possible", explique encore Arthur Rohart. "Mais ce n’est pas juste eux qui donnent, c’est aussi nous. Nous allons proposer des éléments de la saga qui n’ont pas encore été vus. Je prends l’exemple du vaisseau de Dark Maul, dispo dans la bêta et qu’on voit de l’extérieur dans l’épisode 1 des films. Nous voulions avoir accès à l’intérieur, pour que le joueur puisse voir le cockpit. Il n’existait pas, donc nous l’avons conçu avec eux, en réfléchissant à un tas de questions, comme le type de technologies qu’il utiliserait."

Au final, si un film vient à devoir utiliser à nouveau le vaisseau de Dark Maul de l’intérieur, les plans conçus par Criterion feront force de loi. C’est ainsi que l’univers "Star Wars" se modélise et s’étend, film après film, série après série, livre après livre. Pour Arthur Rohart, c’est l’un des éléments qui feront le sel de ce nouveau "Star Wars : Battlefront II" : il ne copie pas les films, mais use des codes de l’univers. "Faire un jeu authentique sur 'Star Wars', ce n’est pas faire un jeu où l’on met simplement des personnages des films. C’est envisager de nombreuses choses. Si tu prends la bataille de Fondor, les rebelles s’attaquent à un vaisseau STR qui est à quai. Du coup les rebelles profitent de ça, et c’est très caractéristique d’eux dans l’univers, le fait d’attendre une opportunité précise pour partir à l’assaut."

On pourra donc contrôler le vaisseau de Yoda, de Dark Vador, le Faucon millénium avec Rey ou avec Han Solo, en fonction de la période et du lieu où se déroulent les batailles. Sans oublier "Les Derniers Jedis", film ô combien attendu qui débarque en décembre dans les salles noires. "Avec Les Derniers Jedi, on aura beaucoup de choses à raconter également", conclut Arthur Rohart, laissant entendre que de nombreux éléments du film seront présents dans le nouveau jeu.  

Electronic Arts/Star Wars HQ

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.