Les créations originales que prépare Apple seront sans doute tous publics.

Apple s'investit dans le business de la production télé, mais pas à la manière des autres plateformes en ligne. Alors que l’entreprise s’aventure sur le terrain de la création originale, Bloomberg rapporte que les contenus ressembleront plutôt à ce qu'il se fait à la télévision aux États-Unis, comprenez sans trop de violence et de nudité.

VOIR AUSSI : Apple et Steven Spielberg s'associent pour produire le reboot de la série "Les Histoires Fantastiques"

Les productions d’Apple seront plutôt dans la veine de "This Is Us" et autres comédies familiales. Laissant le sexe torride et les boyaux ensanglantés à Netflix, Hulu et Amazon.

"Les dirigeants ne veulent pas que des enfants puissent y voir un bout de sein"

"Apple n’est pas intéressé par le type de séries qui ont fait un carton sur HBO ou Netflix, comme 'Game of Thrones'. Ou du moins pas pour le moment", écrit Bloomberg. "L’entreprise prévoit de dévoiler des premiers projets pour tous ceux qui disposent d’un device Apple, a priori via son appli Apple TV, et les dirigeants ne veulent pas que des enfants puissent y voir un bout de sein. Chaque série doit être appropriée pour l’Apple Store… Les gens qui ont proposé des pitchs osés, comme un programme en huit parties produit par le réalisateur Alfonso Cuaron et avec Casey Affleck au casting, ont été mis au parfum."

Si cela semble être un pari assez conservateur dans le paysage télévisuel de 2017, Recode note qu’il pourrait pourtant s’agir d’un choix intelligent de la part d’Apple. Après tout, HBO et les grandes plateformes de streaming ont déjà la main mise sur les bastons violentes et le sexe à l’écran, alors pourquoi entrer sur ce terrain glissant face à des géants comme "Game of Thrones" ?

Amazon a dû mal à faire ses preuves dans l’arène de la création originale ; Yahoo n’arrive pas briller. Netflix domine clairement le game, avec Hulu sur ses talons. Et jusqu’à présent, Apple n’assurait que la partie technologique pour rendre ces fournisseurs de contenu omniprésents.

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.