Les prix des nouveaux abonnements à Netflix augmentent dès aujourd'hui en France. Les anciens abonnés, eux, vont devoir débourser quelques euros en plus à compter du 1er novembre.

Il y a des jours avec et des jours sans pour les abonnés de Netflix. Les jours avec, c’est lorsque la plateforme annonce le renouvellement de la super série originale "Atypical" (on vous la conseille vivement si vous ne l’avez pas encore vue) ou la diffusion du biopic "All Eyez On Me" en France le 19 octobre. Les jours sans, c’est lorsque Netflix décide d’augmenter le prix de ses abonnements. Et c’est aujourd’hui que ça arrive.

VOIR AUSSI : Comment Netflix rêve d'imposer son style dans le paysage des documentaires

Un ou deux euros en plus selon l'abonnement

À compter du 5 octobre, les nouveaux abonnés devront débourser 10,99 euros par mois au lieu de 9,99 euros pour l’option deux écrans, et 13,99 euros au lieu de 11,99 euros pour quatre écrans. Le prix de l’abonnement basique avec un écran reste inchangé, à 7,99 euros. Quant aux utilisateurs qui ont déjà souscrit à une offre avant aujourd’hui, ils devraient bientôt recevoir un mail les informant de l’augmentation des prix qui prendra effet au 1er novembre 2017.

"Ce n'est pas une réaction à la taxe Netflix du gouvernement"

La France n’est pas la seule à "subir" cette augmentation des tarifs d’abonnements. Les États-Unis, l’Allemagne ou encore le Royaume-Uni font aussi partie des malheureux. A priori les conspirationnistes peuvent se détendre, cette hausse des prix "n’est pas une réaction à la taxe Netflix de 2 % annoncée récemment", assure Yann Lafargue, porte-parole du groupe en Europe, au site Les Échos. Le gouvernement français a en effet publié le 21 septembre les décrets d’application des deux lois qui obligent les plateformes de vidéos payantes et gratuites – parmi lesquelles Netflix, YouTube ou Twitch – à payer une taxe sur leurs activités publicitaires. Une taxe qui doit servir à financer la création audiovisuelle française.

Alors que le catalogue français ne cesse de s’agrandir depuis le lancement de la plateforme dans l’Hexagone en 2014 et que Netflix investit toujours plus dans la production originale, il est compréhensible que le géant américain réajuste ses prix en fonction de l’offre. En dix ans d’existence aux États-Unis, les abonnés outre-Atlantique ont déjà connu plusieurs hausses de prix sans que cela ne dissuade les abonnements, assure Yann Lafargue. En France, c’est la deuxième fois que Netflix revoit ses tarifs. À l’été 2015 déjà, l’abonnement deux écrans était passé de 8,99 euros à 9,99 euros.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.