Oh mazette ! George Foreman a déclaré la guerre à Steven Seagal et le combat se déroulera en 10 rounds à Vegas. On aimerait juste savoir pourquoi...

De nombreuses raisons peuvent motiver les retraités à sortir de leur confort. Parfois, ils réalisent soudainement que c'est l'effort qui donne un sens à la vie, et ça leur donne envie de tailler les arbustes différemment, de se lancer dans le crochet du pull le plus long du monde... ou de se battre avec un maître des arts martiaux des années 90.

VOIR AUSSI : Chuck Wepner, le vrai "Rocky" qui a combattu Mohamed Ali et... un ours

L'ancien champion poids lourd de boxe et auto-proclamé "King of the Grill", George Foreman, a lancé ce défi sur Twitter à l'attention de Steven Seagal. Élégant, le boxeur est prêt à laisser son adversaire utiliser les techniques de son choix, sans la moindre restriction. Et Foreman a bien pensé à mettre une photo de l'acteur dans son tweet, histoire de nous montrer qu'il parlait bien de ce Steven Seagal et pas d'un quelconque homonyme. 

Certes, voir un ex-boxeur défier une star rincée des films d'actions ne se produit pas tous les jours, et ne semble pas, peu importe le moment, être un bon usage. Mais la grande question est... pourquoi ? Juste, pourquoi ? Cela ne vous a pas suffi de voir un combattant roux de MMA affronter un autre boxeur à la retraite ?

Steven Seagal a récemment fait parler de lui après avoir accordé une interview lunaire à l'émission de télévision "Good Morning Britain". À cette occasion, il s'en est pris au mouvement anti-Trump inauguré par les sportifs américains, #TakeAKnee. Et entre deux trois phrases, il a prononcé cette punchline qu'on qualifiera, au mieux, d'étrange : "J'ai moi-même risqué à d'innombrables reprises ma vie pour le drapeau américain et je ne comprends pas, ou ne suis pas d'accord, avec ce genre de comportement. Je pense que c'est un outrage." Steven... tu es au courant que les scènes de guerres de tes films étaient fictives ? Rassure-nous, s'il te plaît...

Si les propos de Foreman sont absurdes et font rire, ils permettent surtout de mieux comprendre les raisons du défi de l'acteur. Athlète américain médaillé d'or aux JO de Mexico en 1968, il dénonce le narcissisme d'une star de cinéma qui revendique une supériorité sur les joueurs de la NFL qui protestent pacifiquement contre les inégalités raciales et les violences policières. Steven Seagal n'a pas encore réagi, mais cela n'a pas empêché le Web de se déchaîner autour de ce trashtalking entre sexagénaires. 

D'autres internautes s'interrogent sur les âges avancés de Seagal (65 ans) et celui de Foreman (68 ans), estimant que cela poserait un problème lors d'un combat. Mais le boxeur a souligné qu'ils étaient parfaitement adaptés à un combat en 10 rounds. 

"Il [NDLR : Steven Seagal] aura besoin d'aide pour quitter son coin entre chaque round." 

"Moi aussi." 

Donc pas besoin de se presser pour prendre les paris sur cet hypothétique combat. Et s'il venait à avoir lieu, les deux protagonistes auraient d'abord besoin de se reposer un peu. Pourquoi ne pas en profiter pour se faire un barbecue ?

– Adapté par Lhadi Messaouden. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.