On ne le sait désormais que trop : les codes sources sont de véritables mine d’or pour les chasseurs d’informations bien gardées. La Switch, en l’occurrence, viendrait de livrer l’un de ses secrets, selon un hackeur spécialiste de Nintendo.

Parmi les nombreuses choses appréciables de la technologie, au sens large du terme, je mettrais dans mon top personnel sa capacité à cacher des petits trésors pendant parfois de longues périodes. Prenez la Switch, sortie il y a maintenant six mois. Un membre du site Switchbrew.org – un wiki spécialisé dans le hacking de la console – se faisant appeler Yellows8 affirme avoir découvert un émulateur fonctionnel directement intégré à la dernière console de Nintendo.

VOIR AUSSI : Tristesse infinie : un enfant se fabrique une Switch en carton parce que sa mère ne veut pas lui en acheter une

Affiché dans le code source de l’OS de la console sous le nom de "flog", ce fichier embarquerait non seulement un émulateur mais aussi une version complète de "Golf", jeu culte sorti sur la NES en 1984. Celui-ci serait jouable en exploitant directement les capacités de motion control des Joy-Cons et a donc été adapté pour être joué sur la Switch. Enfin, il serait bien dissimulé dans toutes les Switch vendues depuis le lancement de la console, puisque qu’il serait apparu dans la toute première version du firmware.

Pourquoi Nintendo aurait-il intégré un émulateur et un jeu dont il tait la présence ?

Sans donner de détails sur la manière dont il y est parvenu, Yellows8 affirme avoir lancé le jeu de manière "non-officielle" et entamé une partie via les Joy-Cons. Deux questions restent ainsi en suspens : comment y accède-t-on ? Via une manipulation des boutons bien spécifique ? Et pourquoi Nintendo, qui, on le rappelle, ne propose toujours pas de Console Virtuelle sur Switch, aurait-il intégré un émulateur et un jeu dont il tait la présence ? La firme japonaise préfère-t-elle dans un premier temps mettre en avant ses nouveautés plutôt que ses classiques rétro ? Et du même coup continuer à vendre ses fameuses NES et SNES Mini ?  

On sait en tous cas que les joueurs devront s’abonner à Nintendo Switch Online, un service en ligne payant qui devrait être lancé en 2018, pour jouer en réseau. Mais Nintendo avait notifié en juin dernier que la bibliothèque de jeux rétro, elle, pourra leur être accessible en illimité après avoir souscrit à l’offre. L’intégration d’un émulateur serait-elle liée à cette annonce ? Affaire à suivre. En attendant, on peut toujours chercher à comprendre comment enclencher ce satané "Golf".

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.