Pendant des semaines, les hackers du groupe Mr. Smith ont fait fuiter des éléments de l’intrigue et des épisodes entiers de la saison 7 de "Game of Thrones". Pourtant ces leaks n’auront pas eu d’impact sur les audiences de la série et de son finale.

"Game of Thrones est mort. RIP HB-Old", narguaient fièrement les pirates du groupe Mr. Smith lors de ce qu’ils appelaient "la sixième vague de fuites" dans un mail envoyé à nos collègues new-yorkais de Mashable le 25 août dernier. Ils se sont peut-être un peu trop emballés.

VOIR AUSSI : Piratage de HBO et autres: les entreprises doivent-elles payer les rançons ?

Après avoir volé potentiellement 5 téraoctets de données à la chaîne HBO fin juillet – soit 25 fois plus de données que le hack de Sony en comparaison –, les hackers ont passé leur mois d’août à distiller un peu partout sur les Internets des scripts, des éléments d’intrigue, des résumés et même un épisode de "Game of Thrones" en intégralité avant sa diffusion. Leur fameuse "sixième vague" contenait ainsi tous les détails du scénario de l’épisode final de la saison, 48 h avant son passage sur HBO.

En l’échange de la divulgation de ces données, les pirates ont demandé une rançon en Bitcoin à hauteur de 6,5 millions de dollars à la chaîne payante américaine. Pourtant, HBO n’a jamais cédé, se contentant d’une offre à 250 000 dollars a priori jamais acceptée par les hackers. D’où les nombreuses vagues de leaks.

Un record de 16,5 millions de téléspectateurs

Et pourtant, malgré le fait que de nombreux épisodes de la saison 7 de "Game of Thrones" se sont retrouvés à portée de clic des internautes, cela semble avoir eu un impact insignifiant sur les audiences de la série. Cette année, "chaque épisode de cette saison 7 auront été à chaque fois supérieures à la plus grosse audience enregistrée durant les 6 premières saisons du show", détaille Allociné. Allant jusqu’à signer un nouveau record historique pour la chaîne HBO avec 16,5 millions de téléspectateurs cumulés devant l’ultime épisode "Le dragon et le loup" dans la nuit de dimanche à lundi. HBO est donc loin d'être morte.

"Les hackers ont sous-estimé à quel point les fans de 'Game of Thrones' sont dévoués à leur série"

"Les leaks, les spoliers et bien sûr le téléchargement illégal n’affecte pas le désir des fans de voir leurs épisodes en direct au moment où ils sont diffusés", explique Rhiannon Bury, professeur à l’université d’Athabasca au Canada, au site américain The Wrap. Le sentiment d’appartenance à une communauté des fans de "Game of Thrones", qui regardent et live-tweetent en chœur chaque dimanche soir leur épisode, est-il suffisant pour défier les hackers ? Shawn McIntosh, professeur assistant à l'université des arts libéraux du Massachussets, partage aussi cet avis : "Les hackers ont sous-estimé à quel point les fans de fantasy et de science-fiction sont très dévoués à leurs séries et aux personnages, ce qui est bien moins le cas pour des séries plus réelles."

Désolé chers hackers, la loyauté des fans de "Game of Thrones" pour leur série est aussi infrangible que celle de Bronn envers sa bourse de pièces d’or depuis sept saisons.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.