La compétition internationale de "Super Mario Kart" s'ouvre ce mardi en France. L'occasion pour nous de demander à Florent Lecoanet, sept fois champion mondial, d'expliquer comment devenir un boss du célèbre jeu Nintendo.

Un petit Mario Kart, ça vous dit ? Ça tombe bien, le championnat international de "Super Mario Kart" démarre aujourd’hui dans la ville de La Suze-sur-Sarthe. Attention, on parle bien de "Super Mario Kart", le premier de la série, sorti sur Super Nintendo en 1992, et non du dernier jeu sorti sur Switch, "Mario Kart 8 Deluxe”.

VOIR AUSSI : Nintendo annonce la sortie officielle de la Super NES Classic pour septembre

Le championnat annuel réunit cette année près de 60 passionnés, dont un peu plus de la moitié sont français. Au menu, plusieurs épreuves comme Time Trials ou Grand Prix. Organisé par la Fédération Française de Super Mario Kart depuis 2002, l'événement a pris de l'ampleur au fil des ans et est désormais officiellement sponsorisé par Nintendo.

Car certes, "Super Mario Kart" est sorti il y a plus de 20 ans, mais le jeu a su conserver une fanbase solide et fidèle. On vous voit venir, avec vos quinze ou vingt années d'expérience : vous vous dites que vous pourriez remporter le tournois haut la main. Mais sachez que les joueurs en compétition sont surentraînés. Alors pour éviter de vous prendre une carapace rouge dans les roues, Mashable FR a demandé à Florent Lecoanet, un Breton de 33 ans septuple champion du tournoi, comment devenir un as de "Super Mario Kart". 

De l'entraînement

Ça à l’air bête dit comme ça, mais impossible d’y aller sans avoir révisé. Et si vous n’êtes pas prêts à passer des centaines d’heures sur le jeu de course de Nintendo, pas la peine de rêver de devenir champion. Aujourd'hui, le gamer est même capable de savoir à quelle position il est préférable de se trouver selon le circuit. "C’est clair qu'il y a au moins 95 % d'entraînement qui joue là-dedans," souligne Florent Lecoanet. "Il faut une rigueur quotidienne, pour pouvoir peaufiner ses techniques et ses stratégies."

Du fun

C’est tout de même le plus important après la technique : savoir s’amuser. Florent Lecoanet compte près de 10 000 heures de jeu à son actif en un peu plus de 12 ans de jeu : un total selon lui impossible à atteindre sans être encore capable de s’amuser sur "Mario Kart". "Je n’aurais pas pu passer autant de temps sur ce jeu s'il n’avait pas été aussi fun," explique-t-il. "Si je m’étais ennuyé, j’aurais arrêté. C’est ça qui m’a maintenu à flots : ce jeu a une durée de vie indéfinie. Il n’y a pas une seule partie multiplayer qui ressemble aux autres."

De l'esprit de compétition

"Mario Kart", avec ses couleurs chatoyantes et ses bonus scintillants, n’est pas forcément le jeu qui invite le plus à la compétition intense. Et pourtant, il vous en faudra, de l’esprit de compétition, si vous voulez espérer battre un jour Florent Lecoanet. "J’ai toujours eu un esprit de compétition," explique-t-il. "Quand je me lance dans un sport ou un jeu vidéo, j’aime gagner. J’y ai mis toute mon énergie quand j’ai découvert ce type de challenge. Je me suis fait rétamer la première année, mais je me suis entraîné pendant un an et j’ai fini par gagner."

De la stratégie

Quoi ? Vous pensiez qu’un éclair ou qu’une carapace bleue viendrait vous sauver pendant le dernier tour de jeu ? Ça, c’est pour les noobs qui jouent aux derniers "Mario Kart". Il y a en réalité peu de place au hasard dans le premier épisode sorti sur SNES. "Le hasard entre beaucoup moins en jeu dans la version originelle que dans les dernières itérations. Le premier "Mario Kart" est par exemple très équilibré", note Florent Lecoanet. "Le joueur en retard va être un petit peu favorisé, mais il faut le mériter. La technique et la stratégie entrent beaucoup plus en ligne de compte."

Alors, "ready, set, go" ? Les inscriptions pour le championnat 2018 ne sont pas encore ouvertes, mais vous pouvez suivre celui de cette année en direct sur Twitch jusqu’au 19 août. Enfin, en septembre, Nintendo sortira sa nouvelle SNES classique, soit l'occasion parfaite pour vous (re)mettre au tout premier "Mario Kart".

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.