Le bureau de la culture de Pékin a affirmé sur son site officiel que Justin Bieber serait banni du pays tant qu’il aurait un "comportement inapproprié" et "controversé".

La tournée Purpose World Tour de Justin Bieber passera par l’Inde, le Japon, Hong Kong, l’Indonésie, Singapour ou encore les Philippines d’ici la fin de l’année. Mais elle ne passera pas par la Chine. Et pour cause, Pékin a tout simplement décidé de bannir Justin Bieber, jugé trop "controversé".

VOIR AUSSI : La Chine censure ses paparazzis, accusés de "menacer les valeurs du socialisme"

La Chine "purifie" son industrie musicale

Sur le site du bureau de la culture de Pékin, une fan s’interrogeait : "Justin Bieber a gagné de nombreux prix et est très talentueux, pourquoi vous ne laissez pas ses fans profiter d’une de ses performances ?" Et une voix officielle de lui répondre : "Justin Bieber est un chanteur talentueux, mais aussi un chanteur étranger controversé."

"Il a eu une série de mauvais comportements qui ont mis mal à l’aise des gens"

Le bureau de la culture de Pékin explique ainsi que Justin Bieber est tout simplement banni du pays, a repéré The Guardian. "Il a eu une série de mauvais comportements qui ont mis mal à l’aise des gens. Afin de purifier l'industrie, ce ne serait pas approprié d’y introduire des artistes aux comportements déplacés", précise le bureau, qui espère tout de même que "Justin Bieber améliore sa conduite en grandissant pour qu’il retrouve la faveur de son public."

Si Justin Bieber multiplie les dérapages depuis des années, entre agression supposée de paparazzi et crachat sur ses fans, il avait notamment choqué la Chine en 2013 avec une photo où il parcourait la muraille de Chine sur le dos de son garde du corps et en 2014 lorsqu’il posait devant le sanctuaire Yasukuni, symbole du militarisme japonais.

Avant lui, d’autres artistes comme les groupes Maroon 5 ou Oasis avaient déjà été bannis de Chine, pour leur soutien au Dalaï Lama et au Tibet libre.

– Retrouvez aussi l'article de Victoria Ho sur Mashable Asia.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.