Okay, le "Dumbo" de Tim Burton pour Disney risque d’être flippant.

On vous avait déjà parlé du projet d’un remake de "Dumbo" en live action. Ce week-end, Disney a profité de la convention D23 Expo pour donner plus de détails sur ce film.

Si on savait déjà que Tim Burton allait s’occuper de la réalisation de ce remake du classique à l’éléphant de 1941, on connaît désormais les noms des acteurs principaux qui figureront au casting. Danny Devito, Colin Farrell, Eva Green ont été annoncés par Disney, mais aussi Michael Keaton, qui retrouvera donc Tim Burton près de 30 ans après "Beetlejuice", "Batman" et "Batman, le défi".

VOIR AUSSI : "La Belle et la Bête", "Raiponce": ces films Disney inspirés du patrimoine culturel français

Mais qu’on se le dise, la star de ce film ce sera Dumbo, le petit éléphant aux grandes oreilles. Le hic, c’est que le pachyderme ne ressemblera peut-être pas à l’animal tout mignon de notre enfance. Lors de la D23 Expo, les studios Disney ont montré une maquette de travail du Dumbo de Tim Burton. Et ses yeux bleus perçants sont plus effrayants qu’attendrissants.

"Bienvenue dans votre prochain cauchemar", décrit une journaliste du site NME, tandis que sur Twitter, les internautes oscillent entre "peur" et "hurlements". Rien que ça.

"Je refuse de regarder Dumbo en live action parce que...
1) Il est réalisé par Tim Burton
2) Dumbo n'a plus du tout l'air mignon"

"On n'est pas censés être désolés pour Dumbo ? Et non pas fuir en hurlant ?"

"Le Dumbo de Tim Burton est tapi dans un coin de votre chambre, presque invisible dans la pénombre. Il vous regarde."

Un scénariste de film d'horreur

Le gentil Dumbo va-t-il se muer en monstre ? En janvier dernier, le site Deadline avançait que l’écriture du scénario avait été confiée à Ehren Kruger, auteur des scripts du film d'horreur "The Ring" de Gore Verbinski. Alors avec lui et Tim Burton, on se dit que tout est possible. Réponse au cinéma le 29 mars 2019 aux États-Unis, en attendant une date de sortie française.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.