Annoncé en 2015, le rafraîchissement de l'attraction Pirates des Caraïbes dans les parcs Disney était attendu par nombre de fans. Ne serait-ce que pour voir cette scène de vente de femmes disparaître à jamais. C'est enfin chose faite à Paris.

Elle est l’une des plus vieilles attractions des parcs Disney. Inaugurée en 1967 en Californie, Pirates des Caraïbes était aussi présente dès l’ouverture du parc parisien, en 1992. Autant dire que sa remise à neuf, annoncée en début d’année par la firme et prévue dans trois des parcs du monde, n’était pas du luxe.

VOIR AUSSI : Star Wars Land, le parc le plus immersif et élaboré jamais construit par Disney

Mais l’usure des matériaux ne fut pas la seule raison pour laquelle la firme s’est enfin décidée à rafraîchir son célèbre parcours en barque sur une île poisseuse de l'archipel. Un tableau en particulier – celui de la vente aux enchères de femmes esclaves en guise de futures épouses (autrement dit d’esclaves sexuelles, ne mâchons pas nos mots), n’avait plus franchement sa place dans l’attraction en 2017, si tant qu’il l’ait eue un jour.

On a aujourd’hui un peu de mal à se dire que tout ceci était digne d’une attraction familiale

En janvier dernier, Kathy Mangum, en charge de la création chez Disney, avait alors annoncé que les Pirates des Caraïbes de Los Angeles, d’Orlando et de Paris, allaient voir modifiée – et non supprimée – leur scène de vente de femmes.

Et c’est dans notre Disney à nous, Disneyland Paris, que l’attraction dévoilera au grand public le 24 juillet prochain son nouveau visage. Jusqu’ici, on pouvait voir plusieurs femmes enchaînées, pour certaines déjà habillées en mariées, attendant leur vente sur un piédestal. Deux d’entre elles, dans des robes évoquant des filles de joie, étaient mises en avant. En arrière-plan, une bannière énonçait : "Ventes aux enchères – Prenez une fille pour épouse". Effectivement, on a aujourd’hui un peu de mal à se dire que tout ceci était digne d’une attraction familiale.

Désormais, ce n’est plus à une vente d’êtres humains mais d’objets dérobés çà et là par les pirates à laquelle les visiteurs assisteront. Dans une vidéo mise en ligne par DLP Welcome, on découvre en avant-première à quoi ressemble enfin cette nouvelle version : sur la bannière, on lit désormais la simple mention de "Vente aux enchères".

puvfmyduuyj0gltglczb.jpg
Art Work Disney

La femme rousse vêtue d’une robe rose arbore un fusil sous l’épaule et un chapeau de pirate, quand celle postée en hauteur semble maintenant présenter des bijoux à son assistance. Derrière elles, plus de chaîne humaine, mais une file d’attente composée de femmes et d’hommes venus ici pour faire affaire.

D’autres nouveautés seront à découvrir, comme un automate de Jack Sparrow ou encore du capitaine Barbossa, personnages des films de la franchise de Disney "Pirates des Caraïbes". Du nouveau est également à attendre dans le restaurant Blue Lagoon, situé dans le lobby de l’attraction. Mais on ne vous spoile pas plus : l’ouverture est dans quelques jours... même si les détenteurs d'un Pass Annuel Infinity pourront profiter de l’attraction dès ce vendredi, et ceux des Pass Magic Plus, Dream et Infinity dès les 15 et 16 juillet.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.