La chaîne de télévision britannique a annoncé mardi investir près de 40 millions d'euros dans la création de nouveaux programmes pour enfants. Une initiative directement prise pour contrer les poids lourds du divertissement Netflix et Amazon.

Depuis sa création en 1922, jamais la BBC n'avait misé autant sur son jeune public. Mais la chaîne de télévision britannique entend aujourd'hui "réinventer la BBC pour une nouvelle génération", en débloquant 34 millions de livres (soit environ 39 millions d'euros) sur trois ans pour cibler et fidéliser une audience plus jeune.

VOIR AUSSI : Quand les logos de la RTF, la BBC 1 et la MGM étaient des objets et animaux réels

"Le nouvel investissement permettra d'assurer que l'engagement de la BBC à informer, éduquer et divertir les enfants du Royaume-Uni se poursuivra, alors même que la manière dont l'audience consomme les médias change fondamentalement", explique la chaîne dans un communiqué publié mardi 4 juillet. 

Dans le viseur de la BBC, les grandes entreprises de la Silicon Valley qui misent aujourd'hui massivement sur le divertissement et la création de contenus originaux pour enfants et adolescents. Aujourd'hui, Netflix propose par exemple un catalogue de films, de séries et de documentaires réservés aux mineurs et enrichi d'une option interactive. YouTube, de son côté, a lancé l'appli YouTube Kids pour offrir aux plus jeunes des vidéos adaptées, quand Amazon a élargi son service de streaming Instant Video avec des programmes pour enfants.

netflix.png
Le "Chat Potté"diffusé sur Netflix. Son premier épisode interactif a été mis en ligne le 20 juin 2017.
Capture d'écran Netflix

Alors que ces douze dernières années, la part des programmes pour le jeune public dans les dépenses des chaînes de télévision britanniques – BBC, ITV et Channel 4 – n'a eu de cesse de se réduire, selon l'Ofcom, l'agence de régulation des télécommunications du pays, les services en ligne concurrents ont gagné en popularité au point de faire sérieusement de l'ombre à la télévision... et à la culture outre-Manche.

"Investir dans des contenus britanniques, surtout pour les jeunes, est vital"

"Investir dans des contenus britanniques, surtout pour les jeunes, est vital, à moins que nous souhaitions voir notre culture formée et définie par l'ascension des entreprises américaines de la côte ouest", a déclaré un membre de la BBC au Guardian.

Concrètement, l'investissement devrait permettre de concevoir des vidéos, des vlogs, des podcasts, des applis et des programmes éducatifs en ligne. Ces nouveaux contenus viendront ainsi s'ajouter aux deux chaînes pour enfants déjà existantes, BBC Bitesize et CBeebies. L'année dernière, la chaîne destinée aux 16-34 ans, BBC Three, avait été fermée au profit d'une offre en ligne.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.