Lundi 12 juin, Ubisoft a tenu sa conférence annuelle à l’Electronic Entertainment Exposition (E3), le salon annuel du jeu vidéo de Los Angeles. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le géant français a réalisé une de ses meilleures présentation.

Grâce à un show millimétré, jamais ennuyant et agrémenté de plusieurs séquences émotion, notamment lorsque Marc Ancel a versé quelques larmes en observant la première bande annonce de "Beyond Good & Evil 2", Ubisoft a réussi un bel exercice de force à l'E3. D'aucuns diraient même que ce fut le moment le plus réussi de cette édition 2017.

VOIR AUSSI : À l'E3, tout le monde se moque du PC Gaming Show mais on a quand même dégoté quelques perles

Le développeur de software français a surtout présenté un catalogue de jeux complet et particulièrement alléchant. "Mario + Les Lapins crétins: Kingdom Battle", "Beyond Good & Evil 2", "Transference" : on a sélectionné les 5 moments les plus fous de cette conférence en faisant la part belle aux annonces de jeux prometteurs ou longtemps attendu. 

Quand Shigeru Miyamoto débarque sur scène pour présenter "Mario + Les lapins crétins"

Celle-ci, on ne s'y attendait pas. Dans les premières minutes de la conférence Ubisoft, le patron de l'entreprise, Yves Guillemot, a accueilli sur scène un invité de marque : Shigeru Miyamoto, le créateur de Mario et superstar du monde du gaming. Le japonais a débarqué sur scène pour présenter "Mario + Les lapins crétins: Kingdom Battle", armé d'une réplique d'une des armes du titre.

C'est la première fois que Nintendo et Ubisoft collaborent et le gameplay, basé sur des combats au tour par tour entre l'équipe de Mario et des Lapins crétins qui ont conquis s le Royaume Champignon, a étonné et intrigué tout le monde.

Ubisoft US

"Transference", un étrange et flippant jeu en VR

On en sait pas beaucoup sur ce nouveau jeu en réalité virtuel, nommé "Transference" et créé par Ubisoft Montréal Fun House, notamment à l'origine de "Child of Light". Mais il sera produit par Spectrevision, la société de l'acteur Elijah Wood. Dans un trailer cinématique de quelques minutes plutôt angoissant, celui-ci explique qu'un obscur programme de recherche datant des années 1990 a été capable d'enregistrer l'activité cérébrale d'un certain nombre de personnes. Pourra-t-on "explorer" ces activités cérébrales ? On en sait pas plus, mais la bande-annonce fait figure de mise en abîme conceptuelle.

Ubisoft US

"Skull and Bones", le successeur spirituel de "Assassin's Creed: Black Flag"

Le nouveau né de la série phare d'Ubisoft, "Assassin's Creed Origins", avait été présenté en long, en large et en travers lors des conférences respectives de Microsoft et du PC Gaming Show. On ne pas s'attarder dessus, mais plutôt sur "Skull and Bones", un jeu de pirates qui apparaît comme le successeur spirituel de "Assassin's Creed: Black Flag". Dans la cinématique présentée par Ubisoft, on aperçoit une capitaine vraiment badass qui se cramponne à son gouvernail et semble partir à l'assaut de la Terre entière. Même si les histoires de pirates sont vieilles comme le monde (ou presque), c'est une véritable surprise.

Ubisoft US

"South Park" à l'assaut de l'E3

On connaissait déjà beaucoup de choses sur "South Park : l'Annale du Destin", le nouveau RPG au tour par tour mettant en scène les petits monstres de la série "South Park". Le jeu, qui fait suite au succès de "South Park : le Bâton de la Vérité", sortira le 17 octobre 2017 sur PC, Xbox One et PS4. Durant l'E3, Ubisoft a diffusé un nouveau trailer et a surtout publié, sur YouTube, une bonne dizaine de minutes de gameplay à ne pas mettre sous les yeux de vos plus jeunes enfants. 

Ubisoft US

La série créée par Trey Parker et Matt Stone s'offre également un jeu mobile : "South Park: Phone Destroyer". Il mettra en avant une "histoire originale", selon les mots des développeurs, des combats en PvP féroces et une bonne dose d'humour. Il est attendu pour cette année sur iOS et Android.

Ubisoft US

"Beyond Good & Evil 2" : la nouvelle totalement géniale, épique, parfaite

La suite du cultissime "Beyond Good & Evil", sorti en 2003, est une sorte de fantôme de l'E3. Chaque année, on attend impatiemment des nouvelles de ce projet, on se dit qu'Ubisoft va enfin dévoiler un peu de contenu... Puis on repart bredouille, sans la moindre information tangible. Cette époque est terminée.

Quelques minutes avant la fin de la conférence, Michel Ancel, créateur du jeu, est monté sur scène particulièrement ému, les larmes aux yeux, pour présenter "Beyond Good and Evil 2", près de 14 ans après le premier volet. Nous n'avons pas eu droit à du gameplay, mais à quelques minutes d'une cinématique qui en met plein les mirettes dans un univers baroque et ébourrifant. Il n'y a pas de date de sortie, peu d'informations sur le contenu, mais Michel Ancel a expliqué que le jeu se déroulerait dans un monde online persistant et pourrait se vivre seul ou à plusieurs. Il a également affirmé que le "BG&E2" n'aurait besoin d'aucun temps de chargement, depuis les planète jusqu'au fin fond des cavernes du Système 3, l'univers du jeu.

Ubisoft

Quelque chose à ajouter ? Dites le en commentaire.