Le jury de Pedro Almodovar a dévoilé ce dimanche le palmarès de l'édition 2017 du Festival de Cannes, accordant la prestigieuse Palme d'or au film "The Square" de Ruben Östlund et de chaleureux applaudissements à "120 battements par minute".

Ça y est, le tant attendu 70e Festival de Cannes a récompensé ses lauréats. 

Le réalisateur suédois Ruben Östlund rentre dans l'histoire du cinéma en remportant la Palme d'or de cette 70e édition pour son film "The Square", une satire sociale du milieu artistique de 2h30. Une victoire qui a poussé le réalisateur de 43 ans à faire "crier de bonheur" tout le public un peu coinçé du Grand théâtre lumière.

VOIR AUSSI : L'affaire Netflix à Cannes a fait ressortir les vilains défauts du cinéma français

Standing ovation pour Robin Campillo

Mais c'est surtout Robin Campillo et son film "120 battements par minute" qui ont marqué cette soirée de clôture. Le réalisateur français, récompensé du Grand prix du jury comme Xavier Dolan l'an passé, a eu droit à une standing ovation de la part du jury et une salve d'applaudissements chaleureux longue de plusieurs minutes du public. Depuis sa projection en début de festival, son film sur la lutte contre l'épidémie du Sida par les militants d'Act-up au début des années 1990 était resté dans les esprits de tous les festivaliers. Sur scène ce dimanche, Robin Campillo n'a pas caché son émotion.

Les jours précédents, "120 battements par minute" avait déjà été récompensé de la Queer palm et du Prix de la critique internationale

Déjà repartie aux Etats-Unis, Nicole Kidman s'est vue remettre (à distance) le prix exceptionnel du 70e anniversaire, elle qui était à Cannes pour une triple raison : "Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos, "Les Proies" de Sofia Coppola et la série "Top of the lake" de Jane Campion.

Diana Kruger palmée

Joaquin Phoenix repart avec le prix d'interprétation masculin pour "You were never really here" et Diana Kruger avec celui d'interprétation féminine pour son rôle dans "In the fade" où elle joue une femme qui traque les terroristes responsables de la mort de son mari et de son fils. Un film d'une actualité malheureusement brûlante. 

Quant au prix du meilleur scénario, Pedro Almodovar et son jury ont choisi de faire une exception et de remettre un double prix au réalisateur grec Yorgos Lanthimos pour "Mise à mort du cerf sacré" et à la réalisatrice écossaise Lynne Ramsay pour "You were never really here".

Le palmarès complet du Festival de Cannes 2017 :

Palme d'or : "The Square" de Ruben Östlund

Prix du 70e anniversaire : Nicole Kidman

Grand prix du jury : "120 battements par minute" de Robin Campillo

Prix de la mise en scène : "Les proies" de Sofia Coppola

Prix d'interprétation masculin : Joaquin Phoenix dans "You were never really here"

Prix d'interprétation féminine : Diane Kruger dans "In the fade"

Prix du jury : "Loveless" de Andrey Zvyagintsev

Prix du scénario : "Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos et "You were never really here" de Lynne Ramsay

Caméra d'or : "Jeune femme" de Léonar Serraille

Palme d'or du court-métrage : "Une douce nuit" de Xiao Cheng Er Yue

- Retrouvez aussi tous nos articles du Festival de Cannes 2017.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.