Le méga projet des parcs Disney connu sous le nom de Star Wars Land a déjà bien avancé à Orlando en Floride et Anaheim, en Californie. Et Disney est prêt à nous dévoiler quelques-uns de ses secrets.

Lors d’un panel de la Star Wars Celebration samedi 15 avril, des représentants de Disney Imagineers et Lucasfilm ont révélé des nouveaux détails plutôt excitants sur le parc à thème, qui devrait être le plus élaboré et le plus extraordinaire jamais construit par Disney.

En fait, on devrait vraiment arrêter d’appeler Star Wars Land un "parc à thème" – c’est plutôt une expérience immersive de jeu de rôle qui se passe sur une planète aux frontières de notre galaxie très, très lointaine.

VOIR AUSSI : Visite dans les studios où sont fabriqués les accessoires de "Star Wars"

Prévu pour ouvrir en 2019, Star Wars Land est un endroit où toutes nos actions auront des conséquences. Par exemple, on pourra embarquer pour un voyage et piloter le Millennium Falcon, mais si on se débrouille mal ou on échoue, un copilote chevelu risque de s’en prendre à nous lorsqu’on ira manger un bout dans un café un peu plus loin.

Une planète de l'atlas galactique encore jamais vue

Lucasfilm n’est pas encore prêt à nous donner le nom de cette planète Outer Rim, mais on sait juste qu’elle situe sur l’atlas galactique, qu’elle a une histoire ancienne et riche, qu’elle ressemble un peu aux paysages du Maroc et qu’on ne l’a encore jamais vue dans les films.

Dans un post, le blog de Disney Parks la décrit comme un "village reculé" qui fut un temps à la croisée des chemins, mais devenu aujourd’hui un lieu de passage des "trafiquants, des traders sans scrupule et des aventuriers".

https-2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f4483782ff3fe90fb-5f60-4253-8a0b-ab896f269b00.jpg
Disney Parks

Le visiteur aura l’opportunité de travailler pour la Résistance ou de collaborer avec le Premier ordre. Il y aura des droïdes à gogo, parmi lesquels BB-8 d’après le concept art. Il devrait aussi y avoir des sabres laser bien plus réalistes que les répliques en plastique qu'on connaît. Et des tas de TB-TT monteront la garde autour du village.

"Il n'y aura rien de cheap dans cet univers"

Le directeur créatif de Lucasfilm Story Pablo Hidalgo et son directeur artistique Doug Chiang ont assuré que rien n’aurait l’air cheap ou peu réaliste dans cet univers : "Les rochers seront réels. On n’aura pas l’impression qu’ils sont peints. C’est une vraie construction d’un monde."

Disney Imagineers a aussi révélé qu’ils travaillent aussi à améliorer l’attraction Star Tours déjà existante pour la sortie de "Star Wars : Les derniers Jedi".

Les visiteurs de Disneyland et Disney World pourront notamment voler vers le monde minéral de Crait – celui-là même du trailer de "The Last Jedi" avec les étendues de sel et ces étranges nouveaux vaisseaux de la Résistance qui laissent derrière eux une traînée de fumée rouge.

Disney capitalise

En clair, Disney compte bien capitaliser sur son investissement de 4 milliards de dollars pour racheter Lucasfilm en 2012. Et plutôt que de faire quelque chose d’un peu ringard – comme un Hoth land ou Tatooine Land – le géant du divertissement mise sur une totale immersion très réaliste dans un monde fantaisiste qui devraient attirer des tas de fans de Star Wars.

À en voir la réaction du public lors de la Star Wars Célébration, Star Wars Land devrait très rapidement devenir rentable.

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.