La Switch est la console Nintendo la plus vite vendue de l’histoire. C’est dit.

Selon Nintendo et le groupe NPD, qui réalise des études de marché pour l’entreprise japonaise, la Nintendo Switch se serait écoulée à précisément 906 000 unités uniquement aux États-Unis, lors son premier mois d’existence.

VOIR AUSSI : Nintendo vous paiera 20 000 dollars si vous êtes capable de pirater la Switch

La Wii U avait péniblement atteint les 890 000 unités dans ses six premières semaines, même en s’étant lancé lors du mois de novembre, au milieu des vacances scolaires, dans un environnement économique plus favorable.

Les deux consoles ont été critiquées pour la faible quantité de jeux disponibles lors du lancement, mais en comparaison, la Nintendo Switch bénéficie clairement d’un seul et monstrueux jeu. Il s’agit bien evidemment de "Zelda : Breath of the Wild", dont 1,3 millions de copies se sont vendues à ce jour. Seules 460 000 exemplaires ont été distribués sur la Wii U.

"Cela signifie que Nintendo a vendu plus de "Zelda" pour Nintendo Switch qu’il n’a vendu de Nintendo Switch", explique la firme japonaise dans un communiqué de presse. "Ce peut être expliqué par le nombre de personnes qui ont achetés à la fois une version collector du jeux et une deuxième version pour jouer." Cela fait également de ce dernier opus de Zelda le jeu le plus vendu en si peu de temps pour Nintendo.

La demande étant plus forte que la production, la Nintendo Switch a été en rupture de stock dans plusieurs pays. L’entreprise explique qu’elle "travaille dur pour que chaque personne désirant une Switch soit en mesure de s’en procurer une".

Adapté par Benjamin Bruel. Retrouvez l'article original sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire ?