Le clip "Words Hurt" des Naive New Beaters n’est pas un clip comme les autres. Plutôt une énorme expérience interactive bourrée de références à des films cultes du cinéma où l’internaute décide du destin du groupe en quelques clics.

OK ce n’est pas le premier clip interactif qu’on nous sert. Cassius ou Arcade Fire l’avaient fait avant. Mais celui-là est tellement chouette qu’il mérite d’être vu aussi.

VOIR AUSSI : Jamais les Teletubbies n’ont été aussi malsains que dans ce mashup avec "Get Ur Freak On" de Missy Elliott

Pour accompagner leur single "Words Hurt", extrait de l’album "À la folie" pour lequel on les avait rencontrés, les Naive New Beaters ont imaginé un clip un peu fou où l’internaute prend en main le destin des trois garçons à voir sur le site interactif ou sur Youtube (et ça fonctionne sur smartphone comme sur desktop).

6 jours de tournage, 2 mois de montage

Vous vous souvenez de ces livres de notre enfance où on choisissait de la suite de l’histoire en allant à une page ou une autre ? Eh bien on fait pareil pour la vie de David Boring, le leader du groupe français, et ses acolytes Eurobélix et Martin Luther BB King. Après six jours de tournage devant la caméra de Romain Chassaing, les Naive New Beaters ont bossé pendant près de deux mois avec la boîte de production SoLab pour monter toutes les séquences et construire 47 histoires différentes en un seul clip. Ah oui, il vaut mieux avoir un peu de temps devant soi si l’on veut s’amuser.

Et comme ces trois-là sont passionnés de cinéma – David Boring a réalisé le court "Yo ! Pékin" et a joué dans "L’effet aquatique" – ils ont glissé des clins d'œils visuels à des tas de films cultes parmi lesquels "Retour vers le futur", "Les Goonies", "Full Metal Jacket", "Alien" ou encore "Anchorman".

On vous laisse partir à la chasse aux références, ça tombe bien, c’est Pâques.

war.jpg

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.