PewDiePie a lancé une nouvelle émission baptisée "Best Club" sur la plateforme Twitch. Une décision qui confirme l'amorce de rupture observée ces derniers mois entre le vidéaste et YouTube.

PiewDiePie, le Youtubeur aux 54 millions d'abonnés a lancé une nouvelle émission sur la plateforme de streaming Twitch. Ce talk-show baptisé "Best Club" doit être diffusé une fois par semaine. Il s'inscrit dans la marque Netglow que le vidéaste suédois a récemment créé. Felix Kjellberg a communiqué toutes ces informations dans une vidéo publiée sur Youtube. Son nom ? "YOUTUBEISOVERPARTY."

VOIR AUSSI : PewDiePie perd ses contrats avec Disney et YouTube suite à la publication d'une vidéo antisémite

Dans cette vidéo, PewDiePie explique pourquoi il a décidé de créer son nouveau programme sur une plateforme concurrente de sa maison-mère, YouTube. Et cette dernière n'est pas épargnée par les critiques du Suédois, tout comme les annonceurs. PewDiePie revient notamment sur le boycott entamé par plusieurs entreprises (McDonald's, L'Oréal ou HSBC) dont les publicités s'étaient retrouvées dans des vidéos à caractère haineux. Une réaction que le Youtubeur juge "totalement exagérée."

Une potentielle perte de revenus pour YouTube

"Je comprends que les annonceurs veulent avoir l'impression de dépenser de l'argent qui ne se retrouve pas dans des vidéos racistes. Mais est-ce que toutes les personnes de YouTube doivent être affectées par cinq types racistes ? Pour moi, cela n'a aucun sens", estime PewDiePie. Après s'en être pris aux annonceurs, Felix Kjellberg assène plusieurs coups en direction de YouTube. Selon lui, la plateforme est en train de renier son identité en voulant s'inspirer de la télévision. "Si les gens aiment YouTube, c'est parce que c'est gratuit, ouvert et que l'on peut dire ce que l'on veut. Ce n'est pas comme la télévision où des gens vous disent 'non, tu ne peux pas dire cela sinon nous devrons faire ça' [...] Il semblerait que YouTube soit contraint de devenir comme la télévision. Ça va être mauvais pour tout le monde", explique-t-il. 

"Ça va être mauvais pour tout le monde"

Ce n'est pas la première fois que PewDiePie s'en prend avec autant de virulence à YouTube. En décembre dernier, il avait menacé de supprimer sa chaîne. Même si cela n'était qu'un canular, les critiques émises à l'encontre de la firme de Google étaient réelles, notamment celle sur la modification de la gestion des flux vidéo. À l'époque, YouTube n'avait pas réagi. Mais cette fois-ci, cela devrait être différent. Malgré la suppression de l'émission "Scare PewDiePie", confirmant ainsi la guerre entre la plateforme et PewDiePie, YouTube ne doit certainement pas apprécier le rapprochement effectué avec son concurrent Twitch. Cela représente pour elle une potentielle perte de revenus ainsi qu'un mauvais message envoyé aux annonceurs encore fidèles. 

La stratégie de PewDiePie de démarrer un programme sur Twitch peut aussi s'expliquer par les polémiques qu'il a lui-même suscité ces derniers mois. On pense notamment aux blagues antisémites et les références nazies que le Wall Street Journal avait mis en évidence. Cet événement avait eu pour conséquence de faire perdre au Youtubeur de nombreux contrats, dont ceux le liant à Disney. Désormais, PewDiePie doit les remplacer. Quitte à passer chez la concurrence. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.