Invitée jeudi soir sur la chaîne de télévision suédoise SVT, l'actrice britannique Emma Thompson a raconté comment le futur président des États-Unis lui avait fait une proposition galante, par téléphone; il y a bientôt vingt ans.

Donald Trump est président, milliardaire, amateur de télé-réalité, mais aussi sacré séducteur. Quand une femme lui plaît, il s'arrange pour obtenir son numéro et la contacte directement. L'actrice britannique Emma Thompson en a un jour fait l'expérience. C'est ce qu'elle a raconté dans l'émission "Skavian Talkshow", diffusée sur la chaine de télévision suédoise SVT, jeudi 23 mars.

VOIR AUSSI : Never forget : le 45e Président des États-Unis, c'est aussi ça

Nous sommes en 1998. Emma Thompson se rend sur les lieux du tournage du film "Primary Colours" dans lequel elle joue avec John Travolta. Arrivée sur le parking des studios Universal, elle reçoit un coup de fil inattendu. À l'autre bout du fil, son interlocuteur n'est autre que le milliardaire Donald J. Trump, en personne.

Une chambre dans une Trump Tower

Vingt ans plus tard, entre deux éclats de rires, l'actrice rapporte les propos du futur président des États-Unis : "Je me demandais si je pouvais vous offrir une chambre dans l'une des mes Trump Towers... Elles sont vraiment confortables", lui aurait dit le milliardaire. À la question de l'actrice qui tente maladroitement de comprendre la raison d'une telle invitation, Donald Trump répond : "Vous savez, je pense qu'on pourrait bien s"entendre, peut-être pourrions-nous aller dîner un soir...".

À l'époque, Emma Thompson vient tout juste de divorcer de l'acteur et réalisateur britannique Krenneth Branagh. Mais elle dit avoir répondu : "‘O.K. bon, euh, je reviendrai vers vous. Merci beaucoup pour votre proposition."

Le regrette-t-elle aujourd'hui ? "Oui", affirme-t-elle, avec une pointe d'ironie.

Le présentateur de s'amuser : "Vous pourriez être la Première dame !"

 – Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.