"La Belle et la Bête" marque l’histoire des studios Disney en comptant sur un personnage homosexuel. Saluée dans les médias du monde entier, l’initiative ne passe pourtant pas en Russie où un député souhaite interdire le film.

"La Belle et la Bête", au cinéma le 22 mars en France, va marquer l’histoire des films de princesse de Disney. Comme l’a révélé le réalisateur Bill Condon au magazine Attitude, le long-métrage est le premier à raconter l’histoire (secondaire) d’un personnage ouvertement LGBTQ : Le Fou, incarné par Josh Gad à l’écran.

Pourtant en Russie, le film pourrait être interdit à cause de la draconienne loi anti-propagande gay.

VOIR AUSSI : Pour la première fois, un drapeau LGBT a flotté dans l'espace

Le député russe Vitaly Milonov a adressé une lettre au ministre de la Culture Vladimir Medinsky dans laquelle il lui demande d’agir contre la sortie au cinéma du film de Disney, qu’il qualifie de "propagande flagrante et éhontée du pêché et des relations sexuelles perverses" déguisée sous "un conte de fée pour enfants".

La loi de 2013, qui avait déclenché un tollé de la part des organisations de défense des droits de l’Homme et de la communauté internationale homosexuelle, interdit la "propagande gay" auprès des mineurs. Tout en décrivant l’homosexualité comme un "relation sexuelle non-traditionnelle".

La lettre, que s’est procurée l’agence de presse nationale Ria Novosti, argue que le film de devrait pas être diffusé en Russie si le ministère y trouve des "éléments de propagande homosexuelle".

"La mission de l’État est d’assurer la protection de notre jeunesse loin de ce monde sale"

"Je suis convaincu que la mission principale de l’État auprès des enfants est d’assurer la protection de notre jeunesse loin de ce monde sale et de préserver sa pureté, loin de ce phénomène dangereux et blessant", écrit le député. "Et dans ce cas-là, notre mission est de ne pas autoriser la sortie en salles de cette comédie musicale sous aucun prétexte."

Le ministre Vladimir Medinsky a confié à la BBC qu’il examinerait le film "au regard de la loi" dès qu’il en obtiendra une copie en vue de sa distribution en Russie.

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.