Le chanteur britannique George Michael, interprète notamment des tubes "Faith" et "Careless Whisper", est mort dimanche, le jour de Noël, à son domicile à l'âge de 53 ans.

La superstar pop britannique George Michael, figure majeure de la musique des années 1980 et 1990, est décédée, dimanche 25 décembre, à son domicile de l'Oxfordshire, à l'ouest de Londres. Il avait 53 ans.

VOIR AUSSI : George Michael, porte-drapeau de la communauté gay pour toute une génération

"C'est avec une grande tristesse que nous pouvons confirmer que George, notre fils, frère et ami bien-aimé, est décédé paisiblement chez lui pendant la période de Noël", a déclaré son agent dans un communiqué.

La mort de l’artiste, né à Londres le 25 juin 1963 d'un père chypriote et d'une mère anglaise, sous le nom de Georgios Kyriacos Panayiotou, est "inexpliquée mais pas suspecte", précise la police britannique.

"Faith"

L’interprète des célèbres tubes "Faith" et "I want your sex" a d'abord connu le succès avec le groupe Wham!, formé avec son camarade d'école Andrew Ridgeley en 1981, et les tubes des années 1980 "Wake Me Up Before You Go-Go", "Last Christmas" ou "Careless Whisper", avant de se consacrer à des albums solo dès 1987.

Après quatre singles classés numéro un en Grande-Bretagne, Wham! implose en 1986 et George Michael se lance en solo, ciblant une audience plus adulte. Son premier album, "Faith" (1987), montre un changement de style, avec sur la pochette le chanteur vêtu de cuir, barbe de trois jours et boucle d'oreille, et un premier single titré "I Want Your Sex". Acclamé par la critique, "Faith" se vend à des millions d'exemplaires.

Épuisé par la promotion de l'album, George Michael mit trois ans à sortir un second album solo, "Listen Without Prejudice Vol. 1". Les cinq années suivantes, le chanteur accumulait les succès, "Faith", "Father Figure", "“One More Try", "“Praying For Time" ainsi qu'un duo avec Aretha Franklin, "“I Knew You Were Waiting For Me".

Ces dernières années, celui qui a vendu plus de 100 millions d'albums en presque quatre décennies se montrait peu en public. George Michael, qui a révélé publiquement son homosexualité en 1998, après avoir été arrêté pour attentat à la pudeur dans des toilettes publiques à Los Angeles (États-Unis), assumait sa vie privée compliquée.

"Les gens veulent me voir comme un personnage tragique, avec ces relations sexuelles dans les toilettes publiques et la prise de drogues", mais "je ne vois même plus ça comme des faiblesses. C'est simplement ce que je suis", déclarait-il au quotidien britannique Guardian en 2009.

Les artistes et les anonymes pleurent la star sur les réseaux sociaux

"Je suis profondément choqué", a réagi Elton John sur son compte Twitter. "J'ai perdu un ami aimé, l'âme la plus gentille et la plus généreuse et un brillant artiste. Mon cœur est avec sa famille et tous ses fans", a-t-il ajouté.

Madonna faisait également partie des amis proches de l'icône pop. "Adieu mon ami! Un autre grand artiste nous quitte. Est-ce que 2016 peut aller se faire foutre MAINTENANT?", a ainsi publié Madonna sur Instagram.

L'année 2016 a vu disparaître plusieurs légendes mondiales de la musique, notamment David Bowie, Prince et Leonard Cohen.

– Avec AFP et Reuters

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.