Au cours des six mois qui ont suivi la sortie du jeu mobile "Pokémon Go" de Niantic Labs, les joueurs n’ont pas ménagé leurs efforts pour attraper Pikachu et tous ses potes.

Lorsque le jeu est sorti au mois de juillet 2016, il nous a semblé que la Terre s’était arrêté de tourner et que tout le monde s’était mis à chasser des Pokémons. Et on ne s’était pas trompés. On sait désormais que les joueurs de "Pokémon Go" ont totalisé 8,7 milliards de kilomètres, d’après un post de blog publié mardi par Niantic Labs.

VOIR AUSSI : Petit trombinoscope des nouveaux Pokémons disponibles dans "Pokémon Go"

La maison-mère de "Pokémon Go" a mis en ligne une vidéo remplie de statistiques sur son jeu. Elle montre qu’à force de marcher pour attraper des Pokémons, les gamers ont parcouru collectivement la distance qui nous sépare d’Uranus, de Neptune et même de la lointaine Pluton. En distances terrestres, les joueurs de "Pokémon Go" ont fait 200 000 fois le tour de la Terre à pied. Ou en bus et en tram pour les petits malins qui ont triché.

En septembre, l’entreprise avait annoncé que les dresseurs de Pokémon avaient déjà parcouru 4,6 milliards de kilomètres, ce qui signifie donc que les joueurs ont encore été très actifs ces derniers mois. Au cours de leurs aventures, les joueurs ont aussi attrapé quelque 88 milliards de Pokémons, ce qui correspond à une moyenne de 533 millions de petites bêtes capturées chaque jour dans le monde.

D’après les chiffres de Niantic Labs, l’application compte 25 millions de joueurs quotidiens sur la planète. Et un porte-parole de l’entreprise a confié dans un e-mail envoyé mardi à Mashable que le jeu mobile a été téléchargé plus de 600 millions de fois, même si la courbe subit une lente baisse d’attention depuis son pic au lancement en juillet.

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.