"Logan", le prochain film Marvel sur l'histoire de "Wolverine", sera interdit aux moins de 17 ans non-accompagnés aux États-Unis. Et Hugh Jackman s'est battu pour que ce soit le cas.

En 2016, les studios hollywoodiens sont toujours un peu frileux à l’idée de sortir des films R-rated. Dans la course au box-office, voir son long-métrage interdit aux moins de 17 ans (sauf s’ils sont accompagnés par des adultes) peut forcément signifier un manque à gagner commercial.

VOIR AUSSI : Que valent les nouveaux mutants "X-Men : Apocalypse" ?

Pour sortir son "Deadpool", l’anti-héros vulgaire et trash de l’univers Marvel, Ryan Reynolds avait mis plus de dix ans à convaincre les studios 20th Century Fox. Finalement à raison, puisque le film a été l’un des cartons de 2016, signait le meilleur démarrage de la saga "X-Men" et le meilleur de toute l’histoire des films classés R.

Pourtant "Deadpool" n’a pas ouvert toutes les portes. Pour tourner "Logan", un ultime épisode sombre et non-édulcoré de l’histoire de Wolverine, Hugh Jackman a dû donner… de son salaire. Lors de l’édition 2016 du marathon de projection Butt-Num-A-Thon organisé à Austin au Texas, le réalisateur du film James Mangold a confié que "Hugh Jackman avait accepté une coupe de salaire à condition qu’il puisse faire un film R-rated", rapporte le journaliste Eric Vespe sur Twitter.

Un effort financier qui valait le coup à en croire les premières critiques des journalistes ayant pu découvrir un extrait du film. "40 minutes de projection de Logan avec James Mangold dans la salle. Axé sur le fou furieux Wolverine (enfin) et plus de de gros mots que dans ‘Lebowski’", continue Eric Vespe. Mike Ryan, journaliste pour Uproxx, commente : "Je viens de voir 40 minutes of ‘Logan’. TRÈS violent. Vraiment classé R. Logan et Xavier sont vieux et tristes. C’est déprimant. J’ai adoré".

Le film "Logan", dernier coup de griffe d’Hugh Jackman en Wolverine, sortira au cinéma en France le 1er mars 2017.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.