Comment Edward Snowden a-t-il fait sortir des bureaux de la NSA tous les documents secrets qu’il a transmis à des journalistes en juin 2013 ? Une scène du film d’Oliver Stone donne la réponse. Mais cela s’est-il vraiment passé comme ça ?

Ce n'est pas en rappelant le fait qu'Edward Snowden a réussi à faire sortir des documents top secret d’une base de la NSA à Hawaï, preuves des activités de surveillance de masse et de collecte des données de l’agence nationale de sécurité américaine, qu'on va vous spoiler l'histoire. Ces preuves, il les a ensuite transmises à deux journalistes réunis dans sa chambre d’hôtel à Hong Kong, avant que leurs publications ne déclenchent un véritable séisme politico-médiatique en juin 2013.

VOIR AUSSI : Oliver Stone réalise le film "Snowden" mais aimerait qu’on ne parle pas trop d’Edward Snowden

Mais alors comment Edward Snowden a-t-il pu collecter ces preuves et surtout, faire sortir des documents ultraconfidentiels du centre cryptologique de la NSA, forcément très sécurisé, de Kunia à Hawaï ? Dans un biopic réalisé par Oliver Stone et en salles depuis ce mardi 1er novembre en France, cette scène précise apparaît dans le long-métrage.

On y voit Edward Snowden charger toutes les preuves sur une carte micro SD, avant de la cacher sous une case colorée de son Rubik’s Cube. L’ingénieur passe alors les contrôles de sécurité en jouant avec son cube et lui évite ainsi les rayons X en challengeant un des vigiles de réussir à aligner toutes les couleurs.

gifit_1477498854902.gif

Première question : cela est-il faisable ?

Une carte micro SD peut-elle techniquement tenir sous l'une des facettes d’un Rubik’s Cube ? Un certain Matt Davis a tenté le coup sur son blog da5is. Détacher une facette, glisser-y en-dessous une carte micro SD et "reclipser" la facette : tout fonctionne, assure le blogueur. "Pour vérifier si c’était bien sûr, mon fils a joué plusieurs fois avec le cube et rien n’est jamais tombé", écrit-il.

Deuxième question : Edward Snowden a-t-il vraiment utilisé cette technique ?

Le biopic d’Oliver Stone contient forcément des éléments de fiction. Mais qu’en est-il de cette scène en particulier ? Snowden s’est-il vraiment servi d’un Rubik’s Cube ?

"Aucun de nous ne sait comment il a fait"

Interrogé à ce sujet lors du Comic Con de San Diego, le réalisateur a expliqué : "Tout d’abord, je voudrais vous dire qu'aucun de nous ne sait comment il a fait. Snowden est le seul à le savoir, et un jour, peut-être, il le révélera. Et deuxièmement, [le Rubik’s Cube], c’était son idée – il l’a suggérée et nous l’avons adoptée." 

Si Edward Snowden n’est pas encore prêt à révéler comment il a réussi cet exploit, la théorie du Rubik’s Cube n’est peut-être pas si fantaisiste que ça. En effet, c’est ce même objet que le lanceur d’alerte a utilisé pour être reconnu des journalistes Laura Poitras et Glenn Greenwald lors de leur premier rendez-vous secret devant un restaurant de Hong Kong...

snowden_rubiks.jpg
Joseph Gordon-Levitt incarne le personnage d'Edward Snowden dans le film d'Oliver Stone.
Jürgen Olczyk

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.