Le jeu mobile "Pokémon Go" a enfin commencé à être déployée dans certains endroits du monde. L'application propose de traquer des Pokémons dans le monde réel au moyen de la réalité augmentée.

C'est un rêve devenu réalité. Le rêve de tout gosse ayant un jour joué à un jeu Pokémon ou regardé l'animé à la télé : celui de parcourir le monde pour devenir maître Pokémon. Eh bien "Pokémon Go" est enfin là pour le réaliser.

VOIR AUSSI : Le premier parc d'attraction Nintendo ouvrira au Japon en 2020

Le jeu en réalité augmentée développé par Niantic Labs en partenariat avec The Pokemon Company est sorti par surprise ce mercredi 6 juillet. "Pokémon Go" permet d'explorer le monde qui nous entoure pour capturer des Pokémons grâce à notre smartphone et à la géolocalisation. Une transposition dans le monde réel de la franchise vidéoludique, en somme.

Le jeu est disponible sur Google Play et l'App store mais pour le moment, seuls les Australiens et les Néo-Zélandais semblent y avoir pleinement accès. Le journaliste Takashi Mochizuki, qui couvre régulièrement l'actualité de Nintendo pour le Wall Street Journal, a tweeté ce matin que les autres clients, japonais et américains, devaient "patienter un peu".

Mais en France, certains ont déjà réussi à télécharger le jeu tant attendu et s'en vantent sur Twitter.

Pour d'autres, le rêve se transforme en cauchemar puisque l'application semble ne pas être compatible avec tous les smartphones.

pokemon_go_appareil_non_compatible.jpg
Capture d'écran Mashable FR

Le téléchargement sur les boutiques d'applications françaises ne semblant pas marcher à tous les coups, des débrouillards ont monté des combines pour récupérer l'application.

Comment installer Pokémon Go sur un appareil Android ?

Pour les téléphones Android, la manœuvre est un peu risquée : il s'agit d'installer manuellement l'application grâce à un fichier APK. Vous trouverez un lien pour le télécharger sur Pokémon-France. Ce fichier APK est non-officiel donc nous ne garantissons pas sa fiabilité. Vous le téléchargez donc à vos risques et péril.

Une fois le fichier sur votre ordinateur, copiez-collez le dans le dossier "téléchargements" de votre téléphone. Allez ensuite dans les paramètres de votre téléphone et cochez "sources inconnues".

capture sources inconnues android

Ensuite, depuis votre téléphone, il vous suffira de retrouver le fichier APK et de lancer l'installation. 

J'ai un iPhone, existe-t-il une astuce similaire ? 

(Mise à jour) Malheuresement, ce n'est pas de chance. Il va simplement falloir prendre son mal en patience et attendre que l'application sorte officiellement en France. Pendant quelques heures, une astuce de Pokémon-France permettait de faire passer son iPhone pour un appareil australien et ainsi tromper l'App Store pour accéder au précieux sésame. Malheuresement, à l'heure où nous (ré)écrivons ces lignes, celle-ci ne semble plus fonctionner car une carte bancaire australienne est désormais requise pour la manœuvre.

Mais au fait, que vaut Pokémon GO ?

Mashable Australia était dans les premiers à mettre la main sur "Pokémon Go". Le journaliste Johnny Lieu a livré un aperçu du jeu tant attendu. Le voici retranscript en français :

"La première chose à faire est évidemment de vous connecter avec votre compte Google ou votre compte Club des dresseurs Pokemon. Le professeur Willow (Professeur Saule dans la version française), vous propose alors de personnaliser votre avatar.

Ensuite, lancez-vous et explorez les alentours. Ce test était d'ailleurs un excellent prétexte pour sortir du bureau. Dès que vous rencontrez un Pokémon sauvage, tapotez votre écran. Si vous êtes suffisamment proche, votre caméra s'allume et vous pouvez tenter de le capturer. Lancez votre Pokéball. Evidemment tout cela n'a rien d'obligatoire, vous pouvez aussi simplement passer votre chemin, si le petit monstre ne vous intéresse pas.

capture_decran_pokemon_go_1.jpg

Pendant votre exploration, vous tomberez également sur des Pokéstops. En général ce sont des lieux remarquables de la ville où vous vous trouvez, comme des monuments historiques par exemple. Ces Pokéstops servent de boutiques Pokémon. J'en ai profité pour acheter 4 Pokéballs.

Fidèle à l'esprit de la série, Pokémon Go intègre aussi des arènes. En y assignant un de vos Pokémons, vous pouvez réclamer l'arène, en devenir le champion en quelques sortes. Si l'arène est amicale, vous pouvez y entraîner vos Pokémons. Si elle est hostile, vous pouvez tenter de la conquérir. La fonctionnalité est accessible à partir du niveau 5.

Un autre écran vous indiquera les Pokémons disponibles à proximité.

capture_decran_pokemon_go_2.jpg

"Pokémon Go" est un jeu freemium, c’est-à-dire que s'il est gratuit à télécharger, vous pouvez tout de même effectuer des micros-transactions pour acheter des Poképieces, la monnaie du jeu.

Les Poképieces permettent d'acheter des objets dans les boutiques. Pour le moment, je n'ai pas encore compris si on gagnera grâce à des combats ou si on les ramassera simplement en se balançant avec l'appli ouverte. Mais pas de Casino pour gaspiller les poképièces à la roulette.

Cent Poképièces valent 0,99 €. Les plus dingues se laisseront tenter par le pack de 14 500 Poképièces à 99,99 €. Contre tout cet argent, vous pouvez acheter divers objets : des pokéballs, de l'encens (qui sert d'appât pour les Pokémons), des leurres, des améliorations de votre stockage. Il y a aussi des œufs chance qui contiennent un objet au hasard dedans.

capture_decran_pokemon_go_3.jpg

Une préoccupation toutefois. Comment nos batteries vont-elles réagir à "Pokémon Go" ? Le jeu utilise massivement le GPS et l'appareil photo. Il risque d'être très gourmand même s'il dispose d'un mode "économiseur de batterie".

Si l'on devait résumer nos impressions, Pokémon Go est un jeu très fun qui, contrairement aux jeux sur console, requiert beaucoup moins d'investissement et de concentration. Il ravira tous ces grands enfants ayant grandi avec la franchise Pokémon et qui aujourd'hui préfèrent faire de l'exercice ou des visites plutôt que de rester enfermés chez eux.

Préparez-vous à être accro. Comme dirait le professeur Chen : "Ta quête des Pokémons est sur le point de commencer. Un tout nouveau monde de rêves, d'aventures et de Pokémon t'attend. Dingue !"

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.